Automobile : Arnaud Montebourg se félicite des annonces de la Commission Européenne sur la compétitivité

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation
^REURUSD1 741,00-2,77

La ministre du commerce extérieur, Nicole Bricq et Arnaud Montebourg, ministre du redressement productif, se sont félicités de l'annonce du commissaire européen à l'Industrie, Antonio Tajani, de lancer des études concernant l'impact sur le secteur automobile de tous les accords de libre-échange signés par l'Union Européenne.

Ces études d'impact et d'opportunité font partie intégrante du plan d'action pour le secteur automobile "Cars 2020" que la Commission Européenne a approuvé hier. Elles s'ajoutent aux mesures de renforcement du fonds européen pour la recherche, de simplification de la réglementation, de clarification des systèmes d'aides aux voitures plus vertes et à une meilleure coordination pour la restructuration du secteur.

Arnaud Montebourg ne manque pas de souligner que cette approche témoigne de la prise en compte concrète des préoccupations exprimées par la France lors de sa demande de mise sous surveillance des importations automobiles en provenance de Corée du Sud. Les deux ministres soulignent également la nécessité pour la Commission européenne de réaliser des études d'impact et d'opportunité plus fines avant toute conclusion d'accord de libre échange.

La Commission Européenne a annoncé hier son objectif d'assurer une égalité d'accès des automobiles européennes aux marchés mondiaux, y compris au moyen d'une plus grande harmonisation des règles et normes techniques et des accords commerciaux garantissant un accès effectif, à égalité de conditions, aux pays tiers. Il convient donc de renforcer la coopération aux niveaux multilatéral et bilatéral afin de définir un cadre de règles et de normes communes au niveau mondial permettant d'accroître les exportations d'automobiles produites en Europe (Chicago Options: ^REURUSD - actualité) sans barrières techniques ou bureaucratiques. C'est la raison pour laquelle a été constitué avec les USA, le Japon et le Canada des groupes de travail chargés de définir des normes communes pour la sécurité et la viabilité de la voiture électrique d'ici 2014.

Actualités relatives :