Marchés français ouverture 4 h 4 min
  • Dow Jones

    34 196,82
    +322,58 (+0,95 %)
     
  • Nasdaq

    14 369,71
    +97,98 (+0,69 %)
     
  • Nikkei 225

    29 093,00
    +217,77 (+0,75 %)
     
  • EUR/USD

    1,1942
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • HANG SENG

    29 121,89
    +239,43 (+0,83 %)
     
  • BTC-EUR

    29 385,13
    +1 845,26 (+6,70 %)
     
  • CMC Crypto 200

    846,08
    +59,46 (+7,56 %)
     
  • S&P 500

    4 266,49
    +24,65 (+0,58 %)
     

Auto : la pénurie de puces risque de durer deux ans, alerte Volkswagen

·1 min de lecture

La pénurie de puces qui plombe actuellement le secteur auto pourrait durer "deux ans". Et c'est un ténor de l'industrie qui l'affirme ! "Il y a un écart considérable entre l'offre et la demande", a affirmé le directeur des achats du groupe Volkswagen, Murat Aksel, au quotidien économique Handelsblatt. "Il faudra jusqu'à deux ans avant que de nouvelles capacités de production puissent être mises en place". La pandémie de coronavirus a bouleversé les chaînes d'approvisionnement mondiales en puces électroniques, indispensables pour de nombreuses industries dont l'automobile.

La plupart des usines produisant ces éléments sont situées en Asie, et n'ont pas assez de capacité pour répondre à la demande, qui explose en raison de la soudaine reprise économique post-coronavirus. "Toutes industries confondues, il y a un déficit mondial de production de 10%", a estimé M. Aksel. Selon les calculs du Handelsblatt, le groupe allemand pourrait renoncer à construire "100.000 voitures" dans les prochaines semaines en raison de cette pénurie. La situation devrait s'améliorer à partir du "troisième trimestre", selon Volkswagen mais "restera tendue" par la suite, a affirmé le directeur des achats.

>> A lire aussi - Dieselgate: versement record de l'ancien patron de Volkswagen

Le constructeur allemand compte donc "renforcer son stock" de "certaines puces" pour être mieux préparé à l'avenir. Il s'agirait d'un revirement, après des décennies durant lesquelles l'industrie automobile a fonctionné selon (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Dieselgate : après Renault et Volkswagen, Peugeot à son tour mis en examen
Dieselgate : après Renault, Volkswagen mis en examen en France
Un cadre de STMicroelectronics devient le nouveau DG de Ferrari
Comment Luca de Meo veut remettre Renault sur la route du succès
La nouvelle Bugatti Chiron Super Sport va être produite… à 30 exemplaires

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles