La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 627,17
    +329,44 (+0,96 %)
     
  • Nasdaq

    13 903,05
    +363,76 (+2,69 %)
     
  • Nikkei 225

    27 011,33
    -120,01 (-0,44 %)
     
  • EUR/USD

    1,1289
    -0,0017 (-0,15 %)
     
  • HANG SENG

    24 289,90
    +46,29 (+0,19 %)
     
  • BTC-EUR

    33 724,83
    +538,31 (+1,62 %)
     
  • CMC Crypto 200

    876,57
    +20,76 (+2,43 %)
     
  • S&P 500

    4 432,43
    +75,98 (+1,74 %)
     

Auto, habitation, mutuelle... Ces hausses qui vous attendent pour les assurances en 2022

·1 min de lecture
flèche qui monte
flèche qui monte

Une hausse modérée de 0,5% à 2%

La modération s'impose aux acteurs de l'assurance auto en 2022. Ainsi la Maif a annoncé geler à nouveau ses tarifs. GMF le fait également pour les contrats qui arrivent à échéance fin mars 2022. Méfiance néanmoins, car le directeur général adjoint Paul Esmein de l'assureur mutualiste Covéa, qui comprend les marques MMA, MAAF et GMF, a mentionné une tendance à l'« augmentation plus conséquente en habitation qu'en auto ». Si les assureurs ne suivent pas tous le mouvement, des rabais devraient être accordés aux bons clients et les offres commerciales pourraient fleurir.

« Les mutualistes, qui concentrent un contrat sur deux en France, seront proches d'une variation de 0% quand les compagnies traditionnelles pourraient elles pousser jusqu'à 2% », estime Cyrille Chartier-Kastler, président fondateur du cabinet Facts & Figures. Résultat, des prévisions comprises entre 0,5% et 1%. Au cabinet Addactis, on estime que la hausse moyenne sera de 2% quand Fabien Soccio, expert assurance chez le courtier Meilleurtaux, table sur une augmentation de 1%. En 2021, la hausse effective moyenne a été de 0,2%.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Épargne : voici le seul livret qui vous protègera de l'inflation en 2022
- Néobanque : N26 tente de rassurer ses clients français
- Box internet : découvrez l'offre Fibre à 10 euros de SFR

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles