Marchés français ouverture 6 h 12 min
  • Dow Jones

    31 253,13
    -236,94 (-0,75 %)
     
  • Nasdaq

    11 388,50
    -29,66 (-0,26 %)
     
  • Nikkei 225

    26 467,42
    +64,58 (+0,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,0575
    -0,0012 (-0,12 %)
     
  • HANG SENG

    20 120,68
    -523,60 (-2,54 %)
     
  • BTC-EUR

    28 637,16
    +1 102,81 (+4,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    673,55
    +21,32 (+3,27 %)
     
  • S&P 500

    3 900,79
    -22,89 (-0,58 %)
     

Auto-alimentée, l'hégémonie du dollar semble infinie

ÉDITO - Référence mondiale fiable et liquide, la devise américaine n'est menacée ni par l'euro, limité par le marché obligataire, ni par le yuan, tributaire d'un régime autocratique.

Par Paul Krugman, prix Nobel d'économie 2008

D'où vient la prédominance , alors que l'économie américaine n'occupe plus la position dominante qui a été la sienne pendant une vingtaine d'années après la La réponse est qu'il existe des mécanismes en boucle qui s'auto-renforcent, et par lesquels les gens utilisent des dollars parce que d'autres gens ont recours aux dollars. Par exemple, beaucoup plus de gens veulent échanger des bolivianos et des ringgits malaisiens contre des dollars, que des bolivianos contre des ringgits. De sorte qu'il est bien plus facile et moins coûteux d'effectuer les transactions bolivianos-ringgits de façon indirecte, en utilisant le dollar comme "véhicule". Or toutes ces opérations indirectes accroissent la taille des marchés en dollars, ce qui renforce encore l'avantage de cette monnaie. , première directrice générale adjointe du Fonds monétaire international, et Jeremy Stein, qui enseigne l'économie à Harvard, ont décrit une autre boucle de rétroaction concernant la tarification. Du fait que les prix de nombreux produits sont fixés en dollars, les actifs dans cette devise possèdent un pouvoir d'achat relativement prévisible; cela renforce la demande de ces actifs, ce qui à son tour rend l'emprunt en dollars plus attractif qu'en d'autres monnaies.

Et cela permet aux Américains d'emprunter à un taux assez faible malgré des . Qu'est-ce qui pourrait déloger le billet vert de sa position spéciale, dont il semble avoir profité notamment cette dernière année (voir graphique)? Il y a encore peu, l'euro semblait représenter une alternative crédible: l'économie de l'Europe et ses marchés financiers sont énormes. De ce fait, nombre de gens en dehors du Vieux Continent détiennent des actifs en euros, et quand ils vendent à l'Europe, fixent leurs prix en euros. Mais un des avantages qui reste à l'Amérique est la taille de son marché des obligations et la liquidité - la facilité avec laquelle on vend ou on achète - que ledit marché procure. Qu'en est-i[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles