Marchés français ouverture 7 h 41 min
  • Dow Jones

    26 519,95
    -943,25 (-3,43 %)
     
  • Nasdaq

    11 004,87
    -426,48 (-3,73 %)
     
  • Nikkei 225

    23 418,51
    0,00 (0,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,1755
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    24 708,80
    -78,39 (-0,32 %)
     
  • BTC-EUR

    11 316,00
    +31,91 (+0,28 %)
     
  • CMC Crypto 200

    262,78
    -9,91 (-3,63 %)
     
  • S&P 500

    3 271,03
    -119,65 (-3,53 %)
     

Auto : êtes-vous un bon ou un mauvais conducteur selon votre assureur ?

Samuel AUFFRAY
·1 min de lecture

Si la Maif et la Matmut ont promis un gel du montant des primes d’assurance auto, les premières estimations jugent plausible une hausse de 1,5 à 2% de la cotisation annuelle moyenne pour l’ensemble des contrats en 2021. Mais tout le monde ne sera pas logé à la même enseigne. « Le principe cardinal des assureurs est la mutualisation des risques sur la base de statistiques, mais on constate de fortes disparités entre les cotisations » individuelles, résume Fabien Soccio, spécialiste du secteur chez Meilleurtaux.com.

Et, contrairement aux idées reçues, le bonus-malus ne fait pas tout. Ce système, qui calcule un coefficient - avantageux ou non - appliqué à votre prime sur la base de votre responsabilité dans un accident, n’est qu’un élément parmi d’autres. Exemple : pour un bris de glace, vous paierez éventuellement une franchise mais cela n’aura pas d’impact sur votre bonus dans la mesure où vous n’en serez pas tenu pour responsable. Pour autant, la cotisation risque d'augmenter car votre profil deviendrait alors plus risqué - pour ne pas dire coûteux - pour l’assureur.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Crédit immo, épargne... 3 très bonnes nouvelles pour votre pouvoir d'achat en perspective
- Loi de finances 2021 : ce qui change pour le budget des ménages
- Prêt familial : à partir de quel montant faut-il le déclarer aux impôts ?