La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 712,48
    +5,16 (+0,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 962,41
    +0,42 (+0,01 %)
     
  • Dow Jones

    34 347,03
    +152,97 (+0,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0405
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • Gold future

    1 754,00
    +8,40 (+0,48 %)
     
  • BTC-EUR

    15 911,36
    -65,92 (-0,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    386,97
    +4,32 (+1,13 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,28
    -1,66 (-2,13 %)
     
  • DAX

    14 541,38
    +1,82 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    7 486,67
    +20,07 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    11 226,36
    -58,96 (-0,52 %)
     
  • S&P 500

    4 026,12
    -1,14 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    28 283,03
    -100,06 (-0,35 %)
     
  • HANG SENG

    17 573,58
    -87,32 (-0,49 %)
     
  • GBP/USD

    1,2097
    -0,0017 (-0,14 %)
     

Autisme : une nouvelle technique bientôt testée chez des bébés pour un diagnostic plus précoce

Pixabay

L'autisme sera-t-il détecté plus tôt chez les bébés ? Des chercheurs français vont tester l'an prochain une nouvelle technologie d'imagerie médicale sur le cerveau de bébés, dans l'espoir de diagnostiquer beaucoup plus tôt les cas d'autisme et autres troubles du neuro-développement (TND), ont expliqué lundi les promoteurs de ce projet. Aussi simple à utiliser et non-invasif qu'une échographie, ce nouvel appareil permet de détecter d'infimes variations de la circulation sanguine - et donc de l'activité des cellules nerveuses. Il pourrait permettre de cartographier les zones du cerveau dont le fonctionnement paraît anormal, et d'orienter ainsi vers un diagnostic très précoce d'autisme ou de TND, a expliqué lors d'une conférence de presse le neurobiologiste Pierre Gressens, chercheur à l'Inserm et directeur adjoint du groupement d'intérêt scientifique (GIS) "autisme et TND".

Or, en matière de recherche sur l'autisme, "une donnée fait consensus, c'est l'importance du diagnostic le plus précoce possible", qui permet une prise en charge plus efficace, souligne Claire Compagnon, déléguée interministérielle à la stratégie nationale "autisme et TND". Ces dernières années, l'âge moyen au diagnostic a baissé : "C'est aujourd'hui moins de cinq ans, mais c'est encore trop", a noté Mme Compagnon. Pour Catherine Barthélémy, pédopsychiatre et directrice du GIS, "l'idéal serait d'intervenir avant six mois ou un an". Commercialisé par la start-up française Iconeus, le nouvel appareil d'imagerie (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Cantines scolaires : vers une hausse d'"au moins 9%" des contrats ?
Hôpital public : les pistes du Comité d'éthique pour repenser le système de soins
Climat : la fondation de Bill Gates donne 1,4 milliard de dollars pour aider les petits agriculteurs
Le show de 500 drones pour fêter les 10 ans de Candy Crush fait polémique
Inflation : les supermarchés et industriels ont rogné leurs marges pour contenir les prix de l'alimentaire