La bourse ferme dans 2 h 54 min
  • CAC 40

    6 126,41
    +79,10 (+1,31 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 571,06
    +32,18 (+0,91 %)
     
  • Dow Jones

    31 438,26
    -62,42 (-0,20 %)
     
  • EUR/USD

    1,0557
    -0,0029 (-0,27 %)
     
  • Gold future

    1 825,20
    +0,40 (+0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 889,59
    -393,72 (-1,94 %)
     
  • CMC Crypto 200

    458,77
    -3,03 (-0,66 %)
     
  • Pétrole WTI

    110,98
    +1,41 (+1,29 %)
     
  • DAX

    13 303,20
    +117,13 (+0,89 %)
     
  • FTSE 100

    7 352,72
    +94,40 (+1,30 %)
     
  • Nasdaq

    11 524,55
    -83,07 (-0,72 %)
     
  • S&P 500

    3 900,11
    -11,63 (-0,30 %)
     
  • Nikkei 225

    27 049,47
    +178,20 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    22 418,97
    +189,45 (+0,85 %)
     
  • GBP/USD

    1,2228
    -0,0042 (-0,34 %)
     

Des auteurs mécontents quittent les éditions Fayard

AFP/Archives - Thomas SAMSON

Les éditions Fayard affrontent une grave crise, ayant vu partir en quelques jours cinq auteurs phares, dont leur numéro un Virginie Grimaldi, tous mécontents d'un renouvellement de la direction.

Cette crise couvait depuis le départ en mars de la directrice générale . Celle-ci est restée pendant huit ans la patronne de cette maison réputée, fondée en 1857. L'annonce lundi du nom de celle qui lui succède, Isabelle Saporta, a précipité ces départs.

Ils interviennent alors que la maison mère des éditions Fayard, Hachette, est en train de passer sous le contrôle de le groupe du milliardaire . "Sophie de Closets n'est pas partie de son plein gré de Fayard", a affirmé vendredi à l'AFP l'essayiste et romancier Jacques Attali, également sur le départ.

Pour lui, le choix a été simple. "J'étais arrivé chez Fayard en suivant Claude Durand qui est devenu mon meilleur ami. J'ai ensuite été très heureux de l'arrivée de Sophie. Je la suivrai où qu'elle aille", a-t-il expliqué.

"Indépendance menacée"

Le journaliste Fabrice Lhomme a qualifié Mme de Closets de "meilleure éditrice de Paris". Avec son confrère du quotidien Le Monde Gérard Davet, ils s'en vont eux aussi.

"Notre indépendance éditoriale, qui nous est si chère et a toujours été totale, est clairement menacée", ont écrit les deux hommes dans une lettre recommandée à Mme Saporta, transmise à l'AFP.

Ces deux journalistes d'investigation n'ont pas supporté la sympathie de Mme Saporta pour l'ancien président Nicolas Sarkozy, objet de plusieurs de leurs ouvrages, qui lesaccuse d'avoir rémunéré des sources.

"C'est totalement faux. Et Isabelle Saporta nous a gravement mis en cause en colportant cette rumeur. Certaines ont la vie dure, à partir du moment où on les entretient", a déclaré M. Lhomme à l'AFP.

Le départ le plus retentissant pour Fayard est celui de la romancière Virginie Grimaldi, annoncé mardi. "Mes valeurs et mes convictions ne sont plus en phase avec la direction que prend la maison", écrivait-elle sur Twitter et Instagram.

Avec elle, c'est la numéro deux des ventes de livres en France (derrière Guillaume Musso) qui part, pesant 877.000 exemplaires en 2021. Son ascension est l'une des grandes réussites de [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles