La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 568,82
    +87,23 (+1,35 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 109,10
    +50,05 (+1,23 %)
     
  • Dow Jones

    35 061,55
    +238,20 (+0,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,1770
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • Gold future

    1 802,10
    -3,30 (-0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    28 505,24
    +814,09 (+2,94 %)
     
  • CMC Crypto 200

    786,33
    -7,40 (-0,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    72,17
    +0,26 (+0,36 %)
     
  • DAX

    15 669,29
    +154,75 (+1,00 %)
     
  • FTSE 100

    7 027,58
    +59,28 (+0,85 %)
     
  • Nasdaq

    14 836,99
    +152,39 (+1,04 %)
     
  • S&P 500

    4 411,79
    +44,31 (+1,01 %)
     
  • Nikkei 225

    27 548,00
    +159,80 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    27 321,98
    -401,86 (-1,45 %)
     
  • GBP/USD

    1,3754
    -0,0013 (-0,10 %)
     

Aurons-nous des professions de foi pour le second tour?

·2 min de lecture

Dans les boîtes aux lettres, les programmes des candidats ont manqué. Il n’est pas sûr que cela s’arrange pour le second tour.

«Un zéro pointé pour l’État.» Roch Chéraud, président de l’Association des maires ruraux de Loire-Atlantique, ne décolère pas. Sur les 36 mairies de son département qui ont répondu à son rapide sondage, 34 ont connu des ratés dans la distribution des professions de foi et des bulletins de vote. Selon son rapide calcul, la différence dans la participation entre les 10 plus petites et les 10 plus grandes communes de LoireAtlantique qui, elles, dit-il, «ont plus reçu les documents», est en «moyenne de 3 points» en défaveur des villages.

«Sans les professions de foi, s’inquiète Philippe Laurent, maire de Sceaux, 20 000 habitants dans les Hauts-de-Seine, connaître les candidats et leur projet en période de pandémie, c’est compliqué.» Le secrétaire général de l’Association des maires de France compte pour sa ville «au minimum 20% à 25% d’électeurs touchés» par ces difficultés. Bien plus que le 1% annoncé par Marlène Schiappa –et déjà infirmé par le ministère de l’Intérieur. «C’est un phénomène global», confirme Sébastien Gouttebel, maire de Murol, 600 habitants dans le Puy-de-Dôme. En janvier, La Poste et Adrexo avaient emporté l’appel d’offres pour la «distribution des envois de propagande électorale» pour une période de quatre ans –jusqu’alors, seule La Poste s’en chargeait. C’est essentiellement dans les 7 régions et 51 départements sous la responsabilité d’Adrexo que les difficultés ont été constatées.

"Dysfonctionnements inacceptables"

Dans ce contexte d’abstention historique, la plupart des partis politiques ont dénoncé ces manquements et, dans les bureaux de vote, les ratés ont été notés sur les procès-verbaux, en prévision de probables recours. Surtout que, parfois, ce sont les bulletins de vote qui ont manqué. Des(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles