AUREA : hausse de 3% des ventes au troisième trimestre

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation


(AOF) - Aurea (Euronext: AURE.NX - actualité) a annoncé un chiffre d'affaires à fin septembre en hausse de 9% à 137,116 millions d'euros. Sur le seul troisième trimestre le chiffre d'affaires du groupe spécialisé dans le recyclage de déchets s'élève à 41,5 millions, en hausse de 3%. Corrigée de la baisse significative des cours de l'aluminium et du cuivre depuis un an, l'augmentation par rapport à l'année dernière aurait été d'environ 11%. Par ailleurs, l'activité a été marquée par l'arrêt des usines pendant la période des congés estivaux.



Le pôle Métaux & Alliages a montré une activité satisfaisante avec des volumes légèrement en retrait par rapport à l'an dernier, conséquence d'une politique de vente prudente avec certains types de clients. Les cours de l'aluminium et du cuivre ont été en nette baisse en juillet et août et ont présenté un sursaut, non durable, au mois de septembre.

Le pôle Produits Dérivés du Pétrole a enregistré une progression des ventes par rapport à l'an dernier, tant pour les plastiques que pour l'huile, et a bénéficié en outre de la vente d'un bateau de gazole. La nouvelle filiale PLASTINEO (recyclage de plastiques complexes de qualité alimentaire) a démarré de manière satisfaisante.

Le pôle Caoutchouc & Développements a eu une activité équivalente à celle de 2011. Chez ROLL GOM, le nouveau pré-broyeur de pneus a été installé au cours du 3ème trimestre et a été mis en service fin octobre.

"La fin d'année sera marquée, comme l'an dernier, par une activité faible en décembre, avec des fermetures d'usines chez nos clients. Plusieurs dossiers de croissance externe sont à l'examen, dont certains pourraient se concrétiser dans le courant du premier semestre 2013" a ajouté le groupe.



AOF - EN SAVOIR PLUS


LE SECTEUR DE LA VALEUR

Services aux collectivités
La filière des déchets est soumise à une mutation importante car les positions de Suez (Paris: FR0000120529 - actualité) et Veolia sont fortement menacées. Selon une étude du groupe Xerfi, des acteurs moins importants comme Séché, Derichebourg (Euronext: DBG.NX - actualité) ou Paprec sont désormais incontournables, ce qui exacerbe la concurrence du secteur. Le taux de résultat opérationnel de la filière "propreté" de Veolia est passé de 7,9% en 2007 à 3,7% en 2011. Ce taux s'élevait pour Suez Déchets Europe à 6% en 2011, contre 8,3% en 2007. L'émergence de concurrents directs n'est pas le seul facteur expliquant cette tendance. Il faut également ajouter la baisse du volume de déchets industriels et ménagers ces dernières années et l'augmentation des coûts de production. Cette dernière est provoquée par la hausse des prix du carburant et la revalorisation du SMIC.