La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 703,22
    -80,67 (-1,39 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 636,44
    -48,84 (-1,33 %)
     
  • Dow Jones

    30 932,37
    -469,64 (-1,50 %)
     
  • Dólar/Euro

    1,2088
    -0,0099 (-0,81 %)
     
  • Gold future

    1 733,00
    -42,40 (-2,39 %)
     
  • BTC-EUR

    36 160,76
    -2 799,51 (-7,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    912,88
    -20,25 (-2,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,66
    -1,87 (-2,94 %)
     
  • DAX

    13 786,29
    -93,04 (-0,67 %)
     
  • FTSE 100

    6 483,43
    -168,53 (-2,53 %)
     
  • Nasdaq

    13 192,35
    +72,92 (+0,56 %)
     
  • S&P 500

    3 811,15
    -18,19 (-0,48 %)
     
  • Nikkei 225

    28 966,01
    -1 202,26 (-3,99 %)
     
  • HANG SENG

    28 980,21
    -1 093,96 (-3,64 %)
     
  • GBP/USD

    1,3922
    -0,0091 (-0,65 %)
     

Aurélie Filippetti plaindrait presque Roselyne Bachelot

·2 min de lecture

Aurélie Filippetti ne comprend pas le traitement infligé à la culture pendant la crise sanitaire, mais aussi Christian Jacob ravi des petites phrases de LR: les indiscrétions politiques de Nicolas Domenach.

Aurélie Filippetti plaindrait presque Roselyne Bachelot

Sa voix vibre. Aurélie Filippetti a retrouvé le plaisir du combat politique collectif. L’ex-ministre de la Culture et ex-députée n’est pas revenue dans la maison socialiste qui l’a tant déçue, mais elle tente une "équipée solidaire" pour les régionales dans le Grand Est avec Caroline Fiat, députée LFI, Pernelle Richardot, élue PS, mais aussi Génération.s et le PCF. En espérant attirer les Verts pour ne pas revivre "la tragédie des divisions". Enseignante et invitée des plateaux télé – Emmanuel Macron dirait "procureur" –, elle repart volontiers au contact, enfin à distance puisqu’il faut être éloigné pour se rapprocher. Sans aucun regret de son ancienne vie, mais avec la rage contre le ". Elle plaindrait presque Roselyne Bachelot, l’actuelle ministre en charge: "C’est toujours pareil. On tient ce secteur pour non essentiel. On croit que les gens s’en fichent. Alors que la culture est au cœur de notre identité, de notre vie. On ne songe même pas à rouvrir les musées, par exemple aux étudiants. Alors que les Italiens l’ont fait. On a tellement besoin du beau."

Benjamin Stora s’épuise à prôner la paix sur le passif franco-algérien

Nous le rencontrons résolu, mais "épuisé par les attaques des rentiers de la mémoire qui sont de tous les bords et des deux pays". Cela fait plus de quarante ans que s’efforce par ses écrits et interviews de ramener la paix sur le champ de bataille mémoriel franco-algérien. Au lendemain de la remise de son rapport au président de la République sur "la mémoire de la colonisation et de la guerre d’Algérie", ce combattant de l’Histoire ne dissimule pas sa "fatigue" tant certains antagonismes, des deux côtés de la Méditerranée, restent vifs. Mais moins qu’ils ne l’étaient. Il en est encore à l’extrême droite et à l’extrême gauche qui capitalisent sur les ressentiments, mais de nouvelles générations arrivent qui veulent ne pas s’obstiner à faire du passé un passif. A l’écouter, des présiden[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi