La bourse est fermée
  • Dow Jones

    35 254,98
    -113,49 (-0,32 %)
     
  • Nasdaq

    14 489,84
    -17,06 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 467,23
    -790,02 (-2,80 %)
     
  • EUR/USD

    1,1355
    +0,0024 (+0,22 %)
     
  • HANG SENG

    24 127,85
    +15,07 (+0,06 %)
     
  • BTC-EUR

    36 910,87
    -165,83 (-0,45 %)
     
  • CMC Crypto 200

    995,15
    +0,40 (+0,04 %)
     
  • S&P 500

    4 571,31
    -5,80 (-0,13 %)
     

Augmentation du smic: ce que ça peut changer pour votre retraite

·2 min de lecture

PRATIQUE - L’augmentation qu’a connue le salaire minimum interprofessionnel de croissance (smic) le 1er octobre 2021 a impacté le calcul des retraites de certains Français. Explications.

Correspondant au salaire minimum que le salarié français doit percevoir d'un point de vue légal, le salaire minimum interprofessionnel de croissance (smic) est indexé sur l’inflation. Il doit notamment être augmenté automatiquement si l'indice des prix à la consommation augmente d'au moins 2% par rapport à l'indice constaté lors de son dernier établissement, et ce, dans les mêmes proportions. Avec , le smic a été revalorisé dans les mêmes proportions le 1-10-2021.

Des trimestres parfois plus difficiles à valider

En raison de cette revalorisation due à l’inflation, . Auparavant d’un montant de 1.554,58 euros brut par mois, il affiche désormais 1.589,47 euros. Cette hausse a eu un impact direct sur la retraite de certains Français. En effet, le salaire minimum sert de base pour le calcul de plusieurs plafonds vieillesse, notamment en ce qui concerne le nombre d’heures travaillées nécessaires pour valider ses trimestres de retraite. En France, un travailleur valide un trimestre à chaque fois qu’il travaille l’équivalent de 150 fois le montant horaire brut du smic, qui est passé de 10,25 euros à 10,48 euros en octobre. Forcément, la hausse du smic a augmenté le plafond à atteindre pour obtenir la validation de ses trimestres.

Alors qu’il fallait auparavant gagner 1.537,50 euros pour valider un trimestre et 6.150 euros pour en valider quatre, l'augmentation du smic oblige désormais à obtenir respectivement 1.572 euros et 6.288 euros pour valider un et quatre trimestres. Concrètement, cela veut dire que pour certaines personnes qui ne touchent pas le smic, il faudra désormais travailler ou gagner un peu plus pour obtenir le même niveau de retraite.

Qui sont les personnes concernées par une potentielle perte de trimestre?

Ce problème de validation de trimestre concerne notamment dont le taux horaire dépasse celui du smic (jobs étudiants, travailleurs à mi-temps…), et des salariés qui commencent leur contrat de travail en fin d’année. Auparavant, les personnes qui ne trava[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles