La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 472,35
    -41,04 (-0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 725,39
    -29,21 (-0,78 %)
     
  • Dow Jones

    32 803,47
    +76,65 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0187
    -0,0063 (-0,61 %)
     
  • Gold future

    1 772,60
    -15,90 (-0,89 %)
     
  • BTC-EUR

    22 697,05
    -253,64 (-1,11 %)
     
  • CMC Crypto 200

    533,20
    -2,02 (-0,38 %)
     
  • Pétrole WTI

    88,53
    -0,01 (-0,01 %)
     
  • DAX

    13 573,93
    -88,75 (-0,65 %)
     
  • FTSE 100

    7 439,74
    -8,32 (-0,11 %)
     
  • Nasdaq

    12 657,55
    -63,03 (-0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 145,19
    -6,75 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    28 175,87
    +243,67 (+0,87 %)
     
  • HANG SENG

    20 201,94
    +27,90 (+0,14 %)
     
  • GBP/USD

    1,2071
    -0,0088 (-0,72 %)
     

Audiovisuel : une alternative à la redevance proposée par des élus PS

Des députés et sénateurs socialistes appellent à "une contribution audiovisuelle, universelle et progressive" pour financer l'audiovisuel public, plutôt que la suppression de la redevance.

Des députés et sénateurs socialistes, accompagnés par l'économiste Julia Cagé, appellent dans une tribune publiée dans Libération, mercredi 13 juillet, à "une contribution audiovisuelle, universelle et progressive" pour financer l'audiovisuel public, inspirée des modèles nordiques, plutôt que la suppression de la redevance. "Nous nous opposons à la suppression de la contribution à l’audiovisuel public proposée par le gouvernement", écrivent les auteurs, dont le sénateur Patrick Kanner et le député Boris Vallaud, chefs de file des socialistes dans les deux assemblées, mais aussi Julia Cagé, professeure d’économie à Sciences-Po Paris et spécialiste de l'économie des médias.

S'ils reconnaissent que la redevance, "injuste et obsolète, doit être réformée et modernisée", les signataires estiment que "la fin de cette ressource affectée revient à soumettre, chaque année, l’audiovisuel public au bon vouloir du gouvernement". "Les présidents de sociétés se retrouveront liés à la majorité en place et perdront toute visibilité sur leurs ressources", poursuivent-ils, déplorant qu'"en l’état actuel, le texte de loi ne prévoit aucune des garanties promises par le gouvernement pour assurer ces principes d’indépendance et de prévisibilité".

Ils préconisent "une contribution audiovisuelle, universelle et progressive", "inspirée des modèles nordiques". Selon eux, elle "serait mieux répartie car assumée par tous les foyers, indépendamment de la détention d’un téléviseur", et "adaptée aux capacités (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - Fin annoncée de la redevance télé

Marseille victime de la surfréquentation touristique ?
Un hacker de PME, étudiant à Paris, arrêté par la police
Nord Stream : Gazprom réclame à Siemens l'envoi d'une turbine réparée au Canada
Attention, ces applications mobiles contiennent des virus cachés
Loire-Atlantique : une commune ferme les douches de plage en raison de la sécheresse

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles