La bourse ferme dans 8 h 16 min
  • CAC 40

    4 569,67
    0,00 (0,00 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    2 960,03
    -3,51 (-0,12 %)
     
  • Dow Jones

    26 659,11
    +139,16 (+0,52 %)
     
  • EUR/USD

    1,1686
    +0,0008 (+0,07 %)
     
  • Gold future

    1 873,10
    +5,10 (+0,27 %)
     
  • BTC-EUR

    11 381,70
    -70,68 (-0,62 %)
     
  • CMC Crypto 200

    260,77
    +18,09 (+7,46 %)
     
  • Pétrole WTI

    36,00
    -0,17 (-0,47 %)
     
  • DAX

    11 598,07
    0,00 (0,00 %)
     
  • FTSE 100

    5 581,75
    0,00 (0,00 %)
     
  • Nasdaq

    11 185,59
    +180,72 (+1,64 %)
     
  • S&P 500

    3 310,11
    +39,08 (+1,19 %)
     
  • Nikkei 225

    22 977,13
    -354,81 (-1,52 %)
     
  • HANG SENG

    24 075,69
    -510,91 (-2,08 %)
     
  • GBP/USD

    1,2936
    +0,0013 (+0,10 %)
     

AudioValley améliore sa rentabilité opérationnelle malgré un premier semestre impacté par la COVID-19

·11 min de lecture
  • Bonne résistance de l’activité portée par Targetspot et l’Europe

  • Amélioration de la rentabilité opérationnelle

  • Perspectives de croissance du Groupe réaffirmées

Regulatory News:

AudioValley (Paris:ALAVY) (Brussels:ALAVY) (code ISIN : BE0974334667/ code mnémonique : ALAVY), spécialiste international des solutions technologiques dans l’audio digital, présente ses résultats semestriels 2020. Les comptes clôturés au 30 juin 2020 ont été approuvés par le Conseil d’Administration du 9 octobre 2020. Pour une meilleure lisibilité, les informations sont présentées ici sur une base à périmètre comparable. En application des normes IFRS, les comptes semestriels 2019 sont retraités de la cession de l’activité Storever, intervenue le 5 décembre 2019.

Solide résilience de l’activité malgré le contexte sanitaire

Sur la période, le chiffre d’affaires ressort en repli limité de 11% à 8,7 M€ (-12% à taux de change constants). Si le 2ème trimestre est fortement impacté par la crise de la COVID-19 (-22% par rapport au T2 2019), la performance du Groupe montre une nette amélioration depuis le point bas d’avril (-37%), permettant d’afficher une bonne résistance de l’activité sur le semestre, supérieure aux anticipations, portée comme annoncé par Targetspot et la forte croissance de l’activité européenne.

  • Targetspot : résistance de l’activité et solide dynamisme commercial

Targetspot, plateforme technologique d’agrégation et de monétisation de contenus audio digitaux, clôture le semestre sur un repli limité du chiffre d’affaires de 9% (-11% à taux de change constant) à 7,6 M€, soit 87% de l’activité totale du Groupe, en raison notamment de la baisse ou le report des budgets publicitaires alloués par les annonceurs ; un repli marqué en Amérique du Nord (-23% ou -24% à taux de change constants), en bonne partie compensé par la forte dynamique enregistrée en Europe (+34%). Malgré les conditions de marché, Targetspot confirme son dynamisme commercial avec plusieurs nouveaux contrats gagnés auprès de diffuseurs de référence comme Sonos, TuneIn, Stingray ou Radio France. Ces contrats commenceront à prendre leur mesure à compter du second semestre 2020 et constitueront des moteurs de croissance importants pour les périodes à venir.

  • Jamendo : des avancées importantes dans la redynamisation du pôle

Jamendo, plateforme de gestion des droits et de commercialisation de licences musicales, a été plus fortement impactée par la crise, avec un chiffre d’affaires de 1,1 M€ (-0,3 M€ par rapport au S1 2019), en baisse de 23% sur la période. Ce repli est à pondérer au regard du poids encore limité du pôle dans le chiffre d’affaires total du Groupe (13%). Un certain nombre de mesures de redynamisation ont été prises durant le 1er semestre avec pour objectif de favoriser le retour à la croissance, une fois la situation normalisée. Le Groupe a tout d’abord recruté un nouveau Directeur des Ventes et un nouveau modèle d’abonnement à forte visibilité a été déployé. Enfin, le pôle devrait bénéficier à court terme du partenariat annoncé en juin, avec Adobe, dans lequel ce dernier offrira à ses nombreux utilisateurs un accès au catalogue musical Jamendo.

  • Vue par zones géographiques : l’Europe, un relais de croissance qui se confirme

Sur le 1er semestre, l’Europe confirme son rôle de moteur de croissance avec une hausse de 13% à 3,6 M€, compensant le repli de 23% enregistré en Amérique du Nord, à 5,1 M€. Si l’Amérique du Nord a été plus largement impactée par la prudence des annonceurs au plus fort de la crise, l’Europe continue de profiter du basculement croissant des budgets publicitaires vers le digital.

Performance opérationnelle en nette amélioration

en M€

S1 2020

S1 2019

Variation

Chiffre d'affaires

8,7

9,8

-11%

Coûts des ventes

(4,6)

(5,4)

-14%

Charges de personnel

(2,8)

(3,4)

-19%

Autres charges administratives et commerciales

(1,5)

(1,7)

-10%

Résultat opérationnel courant avant amortissements

(0,2)

(0,7)

+0,4 M€

Dépréciation et amortissements

(2,3)

(2,0)

Résultat opérationnel courant après amortissements

(2,5)

(2,7)

+0,2 M€

Produits (charges) non récurrents

-

-

Résultat opérationnel

(2,5)

(2,7)

+0,2 M€

Résultat financier

(0,8)

(1,0)

-16%

Impôts sur le résultat

(0,0)

(0,1)

Résultat net des activités poursuivies

(3,3)

(3,7)

+0,4 M€

Résultat net des activités cédées

-

0,2

-100%

Intérêts minoritaires

(0,1)

(0,1)

-42%

Résultat net, part du Groupe

(3,3)

(3,4)

+0,2 M€

« Je suis particulièrement satisfait de la performance globale du Groupe sur les six premiers mois de l’année. Malgré le contexte exceptionnel de la crise sanitaire, notre modèle, porté par un marché structurellement porteur, a démontré sa résilience tant en matière de chiffre d’affaires que de résultats. La première partie de l’exercice a été également l’occasion de renforcer nos fonds propres en vue notamment de solder le remboursement total de notre dette auprès de Vivendi. Nous pouvons désormais nous focaliser totalement sur l’exécution de notre plan stratégique et notre expansion internationale. Depuis, la fin du confinement, nous constatons une reprise très encourageante de la demande des annonceurs qui s’illustre déjà dans l’évolution de notre chiffre d’affaires. Si la prudence reste de mise dans un environnement encore incertain, nous sommes ainsi plus que jamais confiants et en ordre de marche pour nous imposer aux premiers rangs dans la monétisation de l’audio digital ». commente Alexandre Saboundjian, Fondateur et CEO d’AudioValley.

Malgré la baisse d’activité, le Groupe enregistre une appréciation de son taux de marge brute représentant 47% du chiffre d’affaires contre 45% au S1 2019.

Comme annoncé au début de la crise, AudioValley a très tôt mis en œuvre des mesures strictes de contrôle des coûts et de préservation de la trésorerie à l’échelle du Groupe. La rapidité d’adaptation des équipes à ce contexte sans précédent a permis de faire face à cette période difficile dans des conditions satisfaisantes.

Dans ce contexte, le Groupe enregistre un Résultat Opérationnel Courant avant amortissements et dépréciations (ROCaa) de -0,2 M€, contre -0,7 M€ au premier semestre 2019. Cette évolution reflète la bonne maîtrise des charges de personnel, qui ressortent en baisse de 19% sur la période, lié notamment au bénéfice des mesures d’activité partielles mises en œuvre sur les zones où elles étaient applicables. Plus globalement, les charges opérationnelles sont contenues et s’inscrivent en baisse d’environ 15%, contre une baisse du chiffre d‘affaires de 10%. Pour Targetspot, le ROCaa ressort à -0,2 M€, en progression de 0,4 M€. Le ROCaa de Jamendo reste à l’équilibre malgré le repli de l’activité sur la période.

Le poste ‘Dépréciation et Amortissements’ s’inscrit en hausse de 0,3 M€. Il comprend les amortissements passés sur les plateformes technologiques propriétaires du Groupe pour un montant de 1,4 M€ qui n’ont aucun effet cash, ainsi que 0,3 M€ d’amortissement des droits d’utilisation d’actifs reconnus au titre de la norme IFRS 16. Les charges financières s’inscrivent en baisse de 16%, à -0,8 M€. Le poste ‘Impôts sur le résultat’ reste relativement stable par rapport au S1 2019, et à ce jour, relativement peu significatif dans les comptes du Groupe.

Au total, sur le 1er semestre, le Groupe affiche un résultat net des activités poursuivies de -3,3 M€, en amélioration de 0,4 M€ par rapport à la même période en 2019, en raison notamment de la bonne maîtrise des coûts opérationnels décrits précédemment, dans un contexte de repli attendu du chiffre d’affaires.

Les intérêts minoritaires ressortent en baisse de 42%, en lien avec le rachat des participations minoritaires de sa filiale Jamendo, en novembre 2019.

Enfin, au titre de la période, le résultat net, part du Groupe s’inscrit en amélioration de 0,2 M€ par rapport à 2019, à -3,3 M€.

Une situation financière maîtrisée

Le 30 juin 2020, le Groupe a procédé à une augmentation de capital de 5,4 M€ sans maintien du DPS, afin de renforcer sa structure financière et acquitter le remboursement du solde de la dette Vivendi. L’impact en trésorerie de ces évènements est intervenu postérieurement à la clôture du semestre.

Dans ce contexte, les capitaux propres du Groupe à fin juin 2020 s’élèvent à 16,2 M€ contre 14,4 M€ à fin juin 2019, intégrant principalement l’augmentation de capital et l’affectation du résultat net.

AudioValley affiche au 30 juin une dette financière brute de 18,3 M€, composée notamment d’une dette convertible – échéance 2024 de 7,3 M€, d’un emprunt obligataire pour 4,9 M€, et du solde de la dette Vivendi pour 3,0 M€, remboursée le 8 juillet. A titre de rappel, la dette financière brute s’élevait fin 2019 à 18,2 M€.

Le Besoin en Fonds de Roulement (BFR) s’inscrit en amélioration sur la période à hauteur de 2,3 M€, lié essentiellement aux mesures de contrôle des coûts mises en œuvre et à la baisse d’activité.

La trésorerie au 30 juin 2020 ressort à 0,8 M€ en hausse de 0,2 M€ par rapport au 30 juin 2019. Comme évoqué, elle n’intègre pas les évènements survenus après la clôture du semestre, à savoir l’encaissement du produit net de l’augmentation de capital de 5,2 M€, ni le remboursement intégral de la dette Vivendi pour un montant de 3,0 M€. Au 30 septembre, la trésorerie du Groupe ressort à 1,2 M€.

Ces derniers évènements mettent un terme définitif à l’épisode Vivendi et confirment la pleine focalisation de l’ensemble des ressources financières du Groupe pour lui permettre d’exploiter sereinement les nombreuses opportunités de marché qui s’offrent à lui.

Renouvellement de la confiance du Groupe dans ses perspectives de croissance

Fort d’une bonne résilience face à la crise actuelle, et d’une situation financière maîtrisée, le Groupe aborde les prochains mois avec une confiance réaffirmée portée par :

  • Poursuite de l’expansion internationale

Comme annoncé, le mois d’octobre s’est ouvert avec la conclusion d’un nouveau partenariat avec la société de médias australienne SCA couvrant plus de 95% de la population australienne, faisant de SCA le représentant exclusif de Targetspot en Australie, en pleine cohérence avec la stratégie du Groupe d’étendre sa couverture géographique par le biais de partenariats locaux forts.

La société a également procédé au recrutement d’Éric van der Haegen, un spécialiste des médias digitaux internationaux, qui a notamment en charge le développement de nouveaux partenariats stratégiques avec en ligne de mire l’ouverture de 10 nouveaux territoires d’ici la fin de l’année 2021.

  • Fort momentum commercial

Au-delà de ce nouveau partenariat, Targetspot devrait bénéficier au cours des prochains mois de la montée en puissance des contrats majeurs gagnés sur la première partie de l’année.

Le pôle Jamendo, quant à lui, reste extrêmement bien positionné pour profiter de la reprise, notamment par le biais du développement du partenariat conclu avec Adobe. Mis en place fin juin, il tient déjà ses promesses avec déjà à fin septembre des revenus de l’ordre de 240 K€ attendus en année pleine.

  • Amélioration de l’activité au 3ème trimestre

Au 3ème trimestre 2020, AudioValley enregistre un chiffre d’affaires de 5,0 M€, contre 5,4 M€ au 3ème trimestre 2019, en repli de 8%, ou 5% à taux de change constants (tcc) ; évolution à mettre en perspective avec la baisse de 22% du chiffre d’affaires enregistrée au 2ème trimestre (-23% tcc).

Ce redressement est porté par une amélioration continue de l’activité sur tous les pôles et toutes les zones géographiques où opère le Groupe. Targetspot affiche un chiffre d’affaires en repli de 8% à 4,4 M€, en nette amélioration, comparé à la baisse de 20% enregistrée au 2ème trimestre. Le net redressement de l’activité en Amérique du Nord et la croissance toujours soutenue en Europe sont au cœur de cette bonne performance. L’impact devise est négatif sur le trimestre avec un chiffre d’affaires en baisse de 4% tcc.

Le pôle Jamendo quant à lui, ressort à 0,5 M€, soit une baisse de 13% par rapport au troisième trimestre 2019 à comparer à la baisse de 35% enregistrée au second trimestre.

En cumul depuis le début de l’année, le Groupe affiche un chiffre d’affaires de 13,7 M€, en baisse limitée de10% (10% tcc).

Au regard de ces éléments, AudioValley est aujourd’hui idéalement positionné pour profiter des opportunités de son marché structurellement porteur. « Pure player » de l’Audio Digital, le Groupe dispose aujourd’hui d’outils technologiques uniques et propriétaires lui permettant d’accélérer sa prise de parts de marché à l’échelle internationale et de renouer avec une trajectoire de croissance forte dès le retour à une situation normalisée. Dans cette perspective, la diversité des clientèles adressées et la force des partenariats noués au cours des derniers mois avec des diffuseurs majeurs constitueront des atouts supplémentaires et décisifs.

Prochains rendez-vous (après bourse) :
Chiffre d’affaires 2020
27 janvier 2021

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20201014005729/fr/

Contacts

AUDIOVALLEY
Sébastien Veldeman
+ 32 (0) 2 466 31 60
investorrelations@audiovalley.com

ACTIFIN, communication financière
Simon Derbanne
+33 (0)1 56 88 11 14
sderbanne@actifin.fr

ACTIFIN, relations presse financière
Jennifer Jullia
+33 (0)1 56 88 11 19
jjullia@actifin.fr

BACKSTAGE COM, Belgique
Gunther De Backer
+32 (0)475 903 909
gunther@backstagecom.be