Marchés français ouverture 2 h 40 min
  • Dow Jones

    33 876,97
    +586,89 (+1,76 %)
     
  • Nasdaq

    14 141,48
    +111,10 (+0,79 %)
     
  • Nikkei 225

    28 829,00
    +818,07 (+2,92 %)
     
  • EUR/USD

    1,1919
    -0,0006 (-0,05 %)
     
  • HANG SENG

    28 489,76
    +0,76 (+0,00 %)
     
  • BTC-EUR

    27 636,15
    -1 277,41 (-4,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    794,33
    -56,01 (-6,59 %)
     
  • S&P 500

    4 224,79
    +58,34 (+1,40 %)
     

Audio : Devialet pousse les murs du son

·1 min de lecture

Dans ses bureaux installés depuis deux ans dans le 8e arrondissement de Paris, Franck Lebouchard n’est pas peu fier du dernier bijou technologique signé Devialet : des écouteurs sans fil, ou true wireless, sortis en octobre dernier en Europe et aux Etats-Unis. Les Gemini, c’est leur nom, sont munis de haut-parleurs de 10 millimètres de diamètre et offrent une qualité de son irréprochable grâce à une technologie de réduction de bruit innovante, protégée par trois brevets. Un détail contrarie quand même le patron de la start-up : l’épaisseur du boîtier, qui reste supérieure à celle des AirPods d’Apple. «Ils sont très forts dans la miniaturisation», soupire-t-il.

N’empêche. Gemini marque une étape décisive dans la vie de l’entreprise, dix ans après sa création par un trio de passionnés, et matérialise le tournant que ses actionnaires ont voulu lui faire prendre en nommant Frank Lebouchard, en 2018. Ce manager au profil très opérationnel, passé notamment par Castorama et Pathé Gaumont, a reçu pour mission de capitaliser sur la légitimité de la marque pour l’adapter aux nouveaux modes de consommation de la musique et élargir ses gammes au-delà des seuls produits de niche qui limitent sa croissance.

Côté légitimité, Devialet n’a plus de souci à se faire. Le patron nous tend avec un grand sourire la photo, parue en janvier dans Le Figaro, de Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, dans son bureau équipé d’une superbe enceinte Phantom ! «L’Elysée nous en a demandé une pour Emmanuel Macron, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

A Wall Street, “vendez en mai” ? : le conseil Bourse du jour
Natixis échappe à une amende de l’UE pour entente entre banques sur les obligations
Cancer : en oncologie, Sanofi va présenter les résultats de ses recherches scientifiques de rupture
Twitter abandonne son outil de recadrage de photos, jugé raciste
Bouygues : l'activité repart et les comptes repassent dans le vert

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles