Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 022,41
    -0,85 (-0,01 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 918,09
    -18,48 (-0,37 %)
     
  • Dow Jones

    37 986,40
    +211,02 (+0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,0661
    +0,0015 (+0,14 %)
     
  • Gold future

    2 406,70
    +8,70 (+0,36 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 940,55
    -886,99 (-1,46 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 371,97
    +59,35 (+4,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,24
    +0,51 (+0,62 %)
     
  • DAX

    17 737,36
    -100,04 (-0,56 %)
     
  • FTSE 100

    7 895,85
    +18,80 (+0,24 %)
     
  • Nasdaq

    15 282,01
    -319,49 (-2,05 %)
     
  • S&P 500

    4 967,23
    -43,89 (-0,88 %)
     
  • Nikkei 225

    37 068,35
    -1 011,35 (-2,66 %)
     
  • HANG SENG

    16 224,14
    -161,73 (-0,99 %)
     
  • GBP/USD

    1,2370
    -0,0068 (-0,55 %)
     

"Aucune irrégularité" relevée après une double inspection sur les finances de la Fédération de rugby

"Aucune irrégularité" relevée après une double inspection sur les finances de la Fédération de rugby

"Aucune irrégularité" n'a été relevée dans les comptes de la Fédération française de rugby, soupçonnée d'anomalies budgétaires sur la période 2016-2023, par les inspecteurs des ministères des Finances et des Sports, a annoncé jeudi la FFR dans un communiqué. "Le 5 mai, la Fédération a bénéficié d'une première restitution synthétique et orale du rapport des inspections générales. Leurs premières conclusions sur le périmètre de mission furent claires: aucune irrégularité n'a été relevée sur ces sept dernières années de gestion", souligne la FFR.

Ce double audit, dont les conclusions définitives sont attendues en juin, avant le début de la Coupe du monde en France (8 septembre-28 octobre), avait été lancé à suite d'un signalement transmis fin janvier à la ministre des Sports Amélie Oudéa-Castéra au sujet de marchés suspects passés par la FFR. Le ministère avait décidé dans la foulée, le 3 février, de saisir la Direction générale de la concurrence et de la répression des fraudes (DGCCRF), avant de déclencher conjointement avec son homologue des Finances une mission de contrôle budgétaire de la Fédération.

Conclusions définitives en juin

Selon la FFR, "les inspecteurs ont réalisé un contrôle très approfondi de près de deux mois, ayant accès à tous les documents internes de la Fédération et en interrogeant de nombreux personnels et élus". "Les champs de contrôle étaient très larges: la comptabilité, la billetterie, la politique d'invitations, les politiques salariales, la gestion des ressources humaines, les frais de mission des élus et salariés, les frais de fonctionnement, les circuits de décisions, les contrats, les procédures de mise en concurrence, la gestion des projets", précise encore le communiqué.

PUBLICITÉ

Le rapport "contiendrait également des préconisations sur la gestion financière ou sur le pilotage des grands projets. Ces recommandations permettraient le cas échéant des améliorations fonctionnelles", souligne enfin la FFR. La FFR, dont l'ancien président Bernard Laporte a démissionné peu avant le déclenchement de ce double audit, le 27 janvier, doit renouveler une partie de son comité directeur la semaine prochaine. Élu pour un deuxième mandat en 2020, Laporte avait démissionné après avoir fait appel de sa condamnation à deux ans de prison avec sursis pour avoir noué un "pacte de corruption" avec l'homme d'affaires et président du club de Montpellier Mohed Altrad.

Après son départ, les élus d'opposition avaient quitté le comité directeur de la FFR face au refus d'organiser de nouvelles élections. Le trésorier Alexandre Martinez occupe depuis le poste de président par intérim. L'élection du nouveau président de la Fédération, dont les candidats ont jusqu'au 31 mai pour se déclarer, est prévue le 12 juin. Les résultats seront proclamés le 14 juin.

Article original publié sur RMC Sport