La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 638,46
    -63,52 (-0,95 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 158,51
    -36,41 (-0,87 %)
     
  • Dow Jones

    34 798,00
    +33,18 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,1718
    -0,0029 (-0,25 %)
     
  • Gold future

    1 750,60
    +0,80 (+0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    36 917,66
    +277,47 (+0,76 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 067,20
    -35,86 (-3,25 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,95
    +0,65 (+0,89 %)
     
  • DAX

    15 531,75
    -112,22 (-0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 051,48
    -26,87 (-0,38 %)
     
  • Nasdaq

    15 047,70
    -4,54 (-0,03 %)
     
  • S&P 500

    4 455,48
    +6,50 (+0,15 %)
     
  • Nikkei 225

    30 248,81
    +609,41 (+2,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 192,16
    -318,82 (-1,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3681
    -0,0040 (-0,29 %)
     

Auchan plombé par le Covid-19 et le change, les hypermarchés à la peine

·1 min de lecture

Si Auchan a réduit ses pertes au premier semestre, le géant de la grande distribution reste à la peine... L'activité de distribution a reculé de 3,2%, à 14,847 milliards d'euros, en raison notamment d'effets de change négatifs et d'un contexte toujours marqué par la pandémie de Covid-19. Sur le semestre, la holding du distributeur, propriété de l'Association familiale Mulliez (AFM), enregistre une perte nette (en part du groupe) de 24 millions d'euros, contre -77 millions d'euros sur les six premiers mois de 2020. L'effet de change négatif, "principalement lié à la dépréciation du rouble russe et de la hryvnia ukrainienne", pèse pour 350 millions d'euros sur le produit des activités ordinaires - l'équivalent de son chiffre d'affaires - partiellement compensé par une reprise des ventes d'essence, selon Auchan, qui précise que la baisse de l'activité est aussi le fait de "restrictions sanitaires plus ou moins importantes".

En France, cette baisse est particulièrement sensible "du fait de (la) structure de magasins" d'Auchan, qui compte de nombreux hypermarchés concernés notamment par la fermeture des centres commerciaux pendant plusieurs semaines pour lutter contre la propagation de l'épidémie de Covid-19. Les ventes y ont baissé de 2,5%, à 7,824 milliards d'euros. Hors change et essence, la baisse est même de 4,2%. Selon Auchan, 40% de la baisse des revenus est le fait de "10 hypermarchés situés près des frontières, en zones tertiaires ou touristiques", très touchées "par les conséquences (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L’inflation peut-elle faire vaciller les marchés boursiers ?
Ce que les géants de la mode préparent après la crise
Michel-Edouard Leclerc veut “castagner les multinationales”
Disney, Goldman Sachs... ces entreprises osent la vaccination obligatoire aux États-Unis
Le Crédit Mutuel Arkéa est "à son plus haut historique" au premier semestre

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles