Marchés français ouverture 6 h 31 min
  • Dow Jones

    31 961,86
    +424,51 (+1,35 %)
     
  • Nasdaq

    13 597,97
    +132,77 (+0,99 %)
     
  • Nikkei 225

    30 131,14
    +459,44 (+1,55 %)
     
  • EUR/USD

    1,2165
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • HANG SENG

    29 718,24
    0,00 (0,00 %)
     
  • BTC-EUR

    41 711,51
    +2 608,70 (+6,67 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 015,69
    +0,78 (+0,08 %)
     
  • S&P 500

    3 925,43
    +44,06 (+1,14 %)
     

Au secours, mon bureau est transformé en logement!

·2 min de lecture

Le Covid et la crise économique vont réduire les besoins en bureaux, et relancer la transformation d'immeubles tertiaires en logements. Le mouvement s'accélère et permettrait de construire 9.000 logements supplémentaires par an en Île-de-France. Un coup de main bienvenu à un marché en pénurie...

Forcément, ça devait arriver… Après un 26ème confinement, avec des bureaux vides partout dans Paris et , les entreprises ont compris qu’il fallait tourner la page: après une France sans usine, . Ce scénario futuriste est certes loin de se concrétiser de manière aussi radicale. Nous n'avons vécu aujourd'hui que deux confinements (le troisième n’est pas encore confirmé), le télétravail se met en place doucement, et les entreprises s’accrochent encore à leurs bureaux. Vous garderez donc le vôtre, avec son vieux PC, son agenda de l’année passé et de vieilles photos de vacances punaisées au mur. Pour le moment… Car les derniers chiffres montrent un certain flottement. Les prises à bail, l’an dernier, sont tombées à 1,38 million de mètres carrés. La chute est de 42% en un an et de 40% par rapport à la moyenne décennale. C’est "le pire résultat des vingt dernières années", résume Renaud Boëssé, directeur du marché des bureaux de Paris .

Alors, forcément, avec de tels résultats, ça phosphore pas mal du côté des promoteurs et des grandes entreprises. Sur des nouveaux usages, sur des réductions de surfaces. De nombreux groupes ont révisé leurs projets. Comme Engie, dont le campus, sur l’ancien site de PSA de La Garenne-Colombes, a été largement "downsizé", puisqu’il est passé de 135.000 m² à…. 94.000 m². L’énergéticien n’occupera que quatre des six immeubles commandés, conséquence de compressions d’effectifs et du recours accru au télétravail. Idem pour le Crédit Mutuel de Strasbourg, qui a renoncé en fin d’année dernière à la construction d’un immeuble de grande hauteur à Wacken, un quartier de Strasbourg. Le projet Archipel2 a été officiellement abandonné pour cause de Covid-19 et… de généralisation du télétravail, qui rend moins essentiels les bureaux.

Des besoins en recul de 27%

Selon , le télétravail pourrait vider, à l’horizon 2030, 11 millions de mètres carrés de bureaux, soit 20% du parc en Île-de-France. La banque a considéré que le télétravail concernerait moins de [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi