Marchés français ouverture 8 h 29 min

Au Royaume-Uni, la croissance est complètement à l'arrêt

1 / 2

Au Royaume-Uni, la croissance est complètement à l'arrêt

La croissance du Royaume-Uni n'a pas bougé d'un iota sur la période novembre-janvier. L'Office for National Statistics (ONS) a publié mercredi un communiqué dans lequel il suggère que "l'effet Boris" Johnson sur l'économie aura été de courte durée. Et ce, avant même l'entrée en vigueur du Brexit et l'arrivée du coronavirus.

>>> Téléchargez l’application BFM Business pour ne rien rater de l’actualité économique et financière

Dans le détail, le document met en exergue le fait qu'au "quatrième trimestre, le Produit intérieur brut (PIB) avait déjà stagné, après une hausse de 0,5% au troisième trimestre" et que "les perspectives pour février et mars sont mauvaises, à cause de la crise du Covid-19". Ce qui "paralyse de plus en plus l'économie", pointe le communiqué.

"La croissance dans la construction, notamment celle de logements, a compensé un nouveau déclin dans la production manufacturière, particulièrement celle de boissons, voitures et machines industrielles", a commenté Rob Kent-Smith, responsable des études du PIB au sein de l'ONS.

L'ONS a, par ailleurs, précisé que même les services, qui représentent 80% de l'économie britannique, n'ont pas enregistré de hausse d'activité.

La Banque d'Angleterre révise son taux

Compte tenu du contexte, la Banque d'Angleterre a annoncé mercredi une baisse de 50 points de base de son taux d'intérêt, ainsi porté à 0,25%, se voulant rassurante et ajoutant qu'elle prendrait "toutes...

Lire la suite sur BFM Business

A lire aussi