La bourse ferme dans 2 h 30 min
  • CAC 40

    5 895,81
    -135,67 (-2,25 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 438,62
    -75,70 (-2,15 %)
     
  • Dow Jones

    31 029,31
    +82,32 (+0,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0401
    -0,0042 (-0,41 %)
     
  • Gold future

    1 822,00
    +4,50 (+0,25 %)
     
  • BTC-EUR

    18 487,54
    -894,57 (-4,62 %)
     
  • CMC Crypto 200

    412,02
    -27,64 (-6,29 %)
     
  • Pétrole WTI

    109,22
    -0,56 (-0,51 %)
     
  • DAX

    12 713,40
    -289,95 (-2,23 %)
     
  • FTSE 100

    7 177,14
    -135,18 (-1,85 %)
     
  • Nasdaq

    11 177,89
    -3,65 (-0,03 %)
     
  • S&P 500

    3 818,83
    -2,72 (-0,07 %)
     
  • Nikkei 225

    26 393,04
    -411,56 (-1,54 %)
     
  • HANG SENG

    21 859,79
    -137,10 (-0,62 %)
     
  • GBP/USD

    1,2124
    +0,0001 (+0,01 %)
     

Au Qatar, TotalEnergies remporte un contrat pour développer le plus grand champ gazier au monde

"Je suis heureux d'annoncer la sélection de TotalEnergies comme premier partenaire dans le projet North Field East (NFE)", a déclaré le ministre qatari de l'Energie, Saad Sherida Al-Kaabi, lors d'une conférence de presse à Doha, ce dimanche 12 juin. Le groupe pétro-gazier français TotalEnergies va prendre une part de 6,25% dans le projet dans le cadre d'une joint venture avec QatarEnergy (QE), géant qatari des hydrocarbures, a précisé le PDG de TotalEnergies Patrick Pouyanne dans la capitale qatarie.

Le NFE fait partie du projet d'expansion du champ offshore North Field, le plus grand gisement de gaz naturel au monde que le Qatar partage avec l'Iran. Le North Field représente environ 10% des réserves de gaz naturel connues dans le monde, selon QE. Ces réserves s'étendent sous la mer jusqu'au territoire iranien, où les efforts de la République islamique pour exploiter le champ de South Pars sont entravés par les sanctions internationales. Selon le ministre Al-Kaabi, d'autres accords seront annoncés "dans un avenir proche".

Exxon Mobil, Shell et ConocoPhilips sont sur les rangs pour participer à l'expansion du projet que le Qatar voulait au départ financer seul, ont affirmé des sources du secteur à l'AFP. La participation des géants pétroliers et gaziers étrangers devraient s'établir à environ 25% dans le projet, qui devrait coûter plus de 28 milliards de dollars et accroître la production de plus de 60% d'ici 2027, selon QE. Le ministre qatari de l'Energie, qui dirige par ailleurs (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Un particulier se bat avec Enedis pour faire retirer un poteau électrique de sa propriété
Covid-19 : Valneva s'effondre en Bourse après une alerte sur le niveau de vaccins commandés
Covid-19 : Sanofi dévoile des résultats encourageants pour son vaccin de rappel
Cancer : la biotech marseillaise ImCheck lève un gros montant pour mettre au point son médicament
SNCF : le Pass Jeune TER ne sera pas reconduit

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles