Publicité
Marchés français ouverture 8 h 19 min
  • Dow Jones

    39 150,33
    +15,53 (+0,04 %)
     
  • Nasdaq

    17 689,36
    -32,24 (-0,18 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,53 (-0,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,0695
    -0,0011 (-0,11 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,52
    -306,78 (-1,67 %)
     
  • Bitcoin EUR

    59 545,35
    -574,70 (-0,96 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 311,50
    -48,83 (-3,59 %)
     
  • S&P 500

    5 464,62
    -8,55 (-0,16 %)
     

Au moment du divorce, elle découvre que son mari cachait une fortune en bitcoins

Au moment du divorce, elle découvre que son mari cachait 500 000 dollars en bitcoins (Crédit : Getty Images) (Getty Images)

Son époux avait dissimulé un joli pactole pendant dix années de vie commune.

Une procédure de divorce peut parfois amener son lot de mauvaises surprises. Aux États-Unis, une femme originaire de New York l’a appris à ses dépens lorsqu’elle a découvert que son mari lui avait caché une bonne partie de sa fortune. D’après un article de CNBC dont BFMTV se fait l’écho, le mari radin détenait dans le plus grand secret 12 bitcoins d’une valeur de 500 000 dollars (465 000 euros) sur son portefeuille crypto. Il a réussi à cacher la vérité à sa désormais ex-épouse tout au long de leurs dix années de mariage.

À LIRE AUSSI >> Pour augmenter leur pension, certains retraités suisses optent pour… le divorce

Suspicieuse de constater que son mari, qui gagnait 3 millions de dollars par an, ne dispose pas plus d’actifs, la femme au foyer a décidé de faire appel à un spécialiste de la blockchain. Ce dernier a finalement découvert le pot aux roses. Dans cet État, la loi oblige les conjoints à se partager 50 % de toute la valeur des biens accumulés durant le mariage. "Je ne savais pas grand-chose au sujet du bitcoin", a confié Sarita à CNBC. "Je n'y ai jamais pensé, parce que ce n'est pas comme si nous en discutions ou que nous faisions des investissements ensemble. C'était vraiment un choc."

"L’infidélité financière" en hausse

Cette dissimulation porte un nom : "l’infidélité financière". Cette forme de tromperie consiste à dissimuler à son partenaire des questions et des décisions liées à l’argent pour éviter de partager. Outre-Atlantique, les affaires de divorce impliquant les cryptomonnaies sont en nette hausse. "Le problème avec la cryptomonnaie, c'est qu'elle n'est réglementée par aucun type de banque centralisée, donc généralement vous ne pouvez pas assigner quelqu'un et obtenir des documents et des informations liés aux avoirs en cryptomonnaie d’une autre personne", précise Kelly Burris, avocate spécialisée dans les divorces, à la chaîne de télévision américaine. Au moins, l’époux indélicat n’a, lui, pas brûlé 1 million de dollars.

VIDÉO - Cet homme a perdu toutes ses économies dans une arnaque à la cryptomonnaie