Marchés français ouverture 15 min
  • Dow Jones

    29 590,41
    -486,29 (-1,62 %)
     
  • Nasdaq

    10 867,93
    -198,87 (-1,80 %)
     
  • Nikkei 225

    26 431,55
    -722,28 (-2,66 %)
     
  • EUR/USD

    0,9637
    -0,0051 (-0,53 %)
     
  • HANG SENG

    17 753,25
    -180,02 (-1,00 %)
     
  • BTC-EUR

    19 449,97
    -439,76 (-2,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    429,08
    -15,46 (-3,48 %)
     
  • S&P 500

    3 693,23
    -64,76 (-1,72 %)
     

Il y a au moins 20 millions de milliards de fourmis sur Terre

INSECTES - Cette étude fournit une nouvelle estimation largement à la hausse par rapport aux précédentes

La Terre abrite au moins 20 millions de milliards de fourmis, selon une nouvelle étude publiée ce lundi dans la revue scientifique PNAS. Et encore : cette estimation est probablement largement sous-évaluée par rapport à la réalité.

Déterminer la population mondiale de fourmis est important pour mesurer l’impact que des modifications de leur habitat – dont le changement climatique – peuvent entraîner. Les fourmis jouent en effet un grand rôle partout où elles sont, servant de moyen de dispersion pour les graines de plantes, d’hôte à certains organismes ou encore de prédateurs ou de proies pour d’autres animaux.

Une biomasse de 12 millions de tonnes

De précédentes études avaient tenté un décompte de cette population et avaient abouti à un nombre de fourmis bien moins élevé. Pour cette nouvelle tentative, les chercheurs ont analysé les résultats de 465 études ayant mesuré localement, sur le terrain, le nombre de fourmis.

La biomasse totale des fourmis (mesurée en matière sèche) sur Terre est ainsi estimée à 12 millions de tonnes. C’est davantage que la biomasse des oiseaux et mammifères sauvages combinés, et cela représente 20 % de celle des humains.

Deux habitats de prédilection

Des relevés ont été réalisés sur tous les continents mais certaines grandes régions (Afrique centrale, Asie centrale) ne présentaient que peu de don(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Pyrénées : Considérée comme éteinte depuis 1836, une espèce de mouche à tête orange redécouverte
Haute-Garonne : Une grosse araignée exotique voyage avec des bananes et se retrouve dans un supermarché
Leclerc crée la polémique en vendant du requin peau bleue, une espèce en danger