Marchés français ouverture 4 h 23 min
  • Dow Jones

    29 823,92
    +185,32 (+0,63 %)
     
  • Nasdaq

    12 355,11
    +156,41 (+1,28 %)
     
  • Nikkei 225

    26 756,37
    -31,17 (-0,12 %)
     
  • EUR/USD

    1,2082
    +0,0003 (+0,02 %)
     
  • HANG SENG

    26 545,07
    -22,61 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    15 399,70
    -141,68 (-0,91 %)
     
  • CMC Crypto 200

    365,54
    -14,32 (-3,77 %)
     
  • S&P 500

    3 662,45
    +40,82 (+1,13 %)
     

Au moins 140 migrants ont péri au large des côtes sénégalaises, selon l'OIM

·1 min de lecture

DAKAR (Reuters) - Au moins 140 migrants souhaitant rejoindre l'Europe ont péri noyés au large des côtes sénégalaises lorsque leur embarcation a pris feu et chaviré, provoquant le naufrage le plus meurtrier enregistré cette année, a annoncé jeudi l'Organisation internationale pour les migrations (OIM).

L'embarcation, qui transportait 200 personnes, a coulé samedi quelques heures après avoir quitté la commune de Mbour, située à une centaine de kilomètres de Dakar, a précisé l'OIM.

Une vidéo partagée sur les médias locaux montre un bateau de pêcheurs, venu à la rescousse des naufragés, s'approchant d'une épaisse colonne de fumée en pleine mer.

Dans son communiqué, l'OIM indique qu'une soixantaine de personnes ont été sauvées.

Les arrivées aux Canaries de migrants originaires d'Afrique de l'Ouest ont plus que quadruplé depuis le début de l'année à environ 11.000 par rapport à la même période en 2019, selon l'OIM.

(Stephanie Nebehay et Alessandra Prentice; version française Claude Chendjou, édité par)