Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    39 096,23
    -574,81 (-1,45 %)
     
  • Nasdaq

    16 742,97
    -58,57 (-0,35 %)
     
  • Nikkei 225

    39 103,22
    +486,12 (+1,26 %)
     
  • EUR/USD

    1,0811
    -0,0016 (-0,15 %)
     
  • HANG SENG

    18 868,71
    -326,89 (-1,70 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 015,16
    -2 263,80 (-3,52 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 458,35
    -44,31 (-2,95 %)
     
  • S&P 500

    5 270,64
    -36,37 (-0,69 %)
     

Au Havre, Médine fait salle comble et les militants EELV sont convaincus - REPORTAGE

Le rappeur s’est longuement et expliqué sur le tweet jugé antisémite adressé à Rachel Khan qu’il voit comme une « maladresse ».

POLITIQUE - Le rendez-vous était attendu. Le rappeur Médine s’est exprimé lors des journées d’été des écologistes au Havre ce 24 août lors d’une discussion avec Marine Tondelier, cheffe d’EELV. L’occasion pour le rappeur, au cœur d’une polémique depuis trois semaines, de faire ses preuves devant les militants. À la sortie, ceux que Le HuffPost a rencontré se sont déclarés conquis, comme vous pouvez le voir dans la vidéo en tête d’article.

« Je ne peux pas faire l’impasse sur ces trois semaines qui nous ont mis au cœur, malgré nous, au cœur de l’actualité » a d’emblée annoncé le rappeur. Il a rappelé que l’extrême droite avait commencé à dénoncer sa venue à ces journées d’été avant même la publication de son tweet. Il a expliqué par rapport à ce dernier avoir « surréagi » à « une insulte » et dénoncé les « attaques ignobles » à son encontre. Dans la salle, plusieurs personnes lui ont témoigné leur solidarité en criant « soutien ».

Médine a également insisté sur son engagement au Havre envers les quartiers prioritaires dont il est issu, avant de poursuivre sur son processus artistique. L’occasion de parler de ses textes dans lesquels l’artiste voit un effet « salvateur » dans le fait de pouvoir avoir un regard 20 ans après avoir écrit certaines paroles.

« Avoir une personne capable de s’excuser, c’est extrêmement rare »

Durant la discussion, qui a duré environ une heure au lieu des quarante-cinq minutes, les interventions du rappeur ont été entrecoupées par des applaudissements nourris. François s’est dit ravi que l’invitation de Médine a été maintenue : « C’est un allié, nous portons des combats similaires, il a montré qu’il avait un point de vue très clair sur la situation et qu’il était en mesure de s’excuser de ses erreurs » a considéré le militant.

PUBLICITÉ

Alain, assis au premier rang, avait hésité à se rendre à l’atelier, mais dit avoir été curieux d’entendre ses explications : « je pense que c’est une salle qui était très convaincue, elle a très bien réagi », a-t-il affirmé.

Un autre militant note « qu’avoir une personne capable de s’excuser, c’est extrêmement rare dans le domaine public, que ce soit dans le domaine artistique ou politique », avant de conclure : « Vraiment la sincérité de Médine ne me paraît pas pouvoir être remise en question. »

Lire sur le HuffPost

À voir également sur Le HuffPost :

Médine, européennes, Les Écologistes... la rentrée contrariée de Marine Tondelier

Médine aux universités d’été LFI : Mathilde Panot se dit « honorée » et évacue toute polémique

VIDÉO - Médine aux journées d'été d'EELV: le rappeur reconnaît la "maladresse" d'avoir utilisé le mot "rescapée"