La bourse ferme dans 3 h 41 min
  • CAC 40

    6 202,89
    +37,78 (+0,61 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 968,15
    +27,69 (+0,70 %)
     
  • Dow Jones

    33 821,30
    -256,33 (-0,75 %)
     
  • EUR/USD

    1,2009
    -0,0032 (-0,26 %)
     
  • Gold future

    1 783,90
    +5,50 (+0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    45 417,32
    -1 612,18 (-3,43 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 242,24
    +7,83 (+0,63 %)
     
  • Pétrole WTI

    61,77
    -0,90 (-1,44 %)
     
  • DAX

    15 153,30
    +23,79 (+0,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 889,25
    +29,38 (+0,43 %)
     
  • Nasdaq

    13 786,27
    -128,50 (-0,92 %)
     
  • S&P 500

    4 134,94
    -28,32 (-0,68 %)
     
  • Nikkei 225

    28 508,55
    -591,83 (-2,03 %)
     
  • HANG SENG

    28 621,92
    -513,81 (-1,76 %)
     
  • GBP/USD

    1,3922
    -0,0015 (-0,10 %)
     

Au Groenland, l'apparition d'une 'dark zone' causée par des algues inquiète les scientifiques

·1 min de lecture

La calotte glaciaire du Groenland s'assombrit à cause des algues qui poussent à sa surface et qui, à leur tour, font fondre encore plus vite cette étendue de glace en diminution. Au cours de la dernière décennie, les scientifiques ont découvert que ces algues contribuent largement à l'apparition de la "zone sombre" ("dark zone"), une bande de glace plus foncée sur la côte sud-ouest du Groenland, visible depuis l'espace. Un expert a déclaré à Insider que la prolifération des algues était une conséquence du changement climatique et fait partie d'un cercle vicieux qui entraînera une fonte de plus en plus rapide de la glace.

La glace plus sombre reflète moins la chaleur du soleil, ce qui signifie qu'elle fond plus rapidement que les plaques plus blanches. Ces "algues de neige" et "algues de glace" ont évolué pour produire une gamme de couleurs afin de se protéger de la lumière solaire intense qui rebondit sur la neige ou la glace blanche.

À lire aussi — La Terre a perdu 28 000 milliards de tonnes de glace ces 23 dernières années à cause du réchauffement climatique

"Il y a différentes espèces d'algues dans la neige et dans la glace. Celles de la glace sont violettes. Celles de la neige peuvent être vertes, jaunes ou rouges", explique le professeur Liane G. Benning à Insider. Elle est experte en géochimie à l'université libre de Berlin et au centre de recherche GFZ de Potsdam, et elle est l'un des principaux scientifiques du projet DEEP PURPLE, qui étudie les algues de la glace.

Les (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Uber condamné à verser 1,1M$ à une passagère aveugle américaine refusée 14 fois
Des astronomes découvrent qu'Uranus émet des rayons X
La Russie exige que tous les smartphones du pays soient vendus équipés de logiciels russes
Canal de Suez : comment une super Lune a joué un rôle crucial dans la remise à flot de l'Ever Given
De la 1G à la 5G, à quoi servent les différentes générations de téléphonie mobile ?