La bourse ferme dans 13 min
  • CAC 40

    6 106,38
    +59,07 (+0,98 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 560,52
    +21,64 (+0,61 %)
     
  • Dow Jones

    31 483,05
    +44,79 (+0,14 %)
     
  • EUR/USD

    1,0534
    -0,0052 (-0,50 %)
     
  • Gold future

    1 822,80
    -2,00 (-0,11 %)
     
  • BTC-EUR

    19 766,55
    -71,73 (-0,36 %)
     
  • CMC Crypto 200

    453,42
    +3,35 (+0,75 %)
     
  • Pétrole WTI

    110,90
    +1,33 (+1,21 %)
     
  • DAX

    13 279,14
    +93,07 (+0,71 %)
     
  • FTSE 100

    7 334,55
    +76,23 (+1,05 %)
     
  • Nasdaq

    11 433,50
    -91,05 (-0,79 %)
     
  • S&P 500

    3 893,83
    -6,28 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    27 049,47
    +178,20 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    22 418,97
    +189,45 (+0,85 %)
     
  • GBP/USD

    1,2211
    -0,0059 (-0,48 %)
     

Au fait, pourquoi Devialet s’appelle Devialet ?

Devialet
Devialet

La marque française de matériel audio Devialet s’inspire de Diderot, de l’Encyclopédie et du siècle des Lumières pour son identité.

C’est l’un des spécialistes de l’enceinte très haut de gamme. Mais c’est aussi un fabricant de matériel audio résolument tourné vers les produits de luxe. Cette marque, c’est Devialet. Née en 2007, l’entreprise française fait figure de jeune pousse dans l’industrie du traitement du son par rapport à ses rivales comme Onkyo (firme japonaise fondée en 1946) ou Bose (groupe américain lancé en 1968).

Devialet est un groupe qui s’adresse à un public exigeant, mais fortuné. Il faut compter au moins 1 000 euros pour acquérir son produit phare, l’enceinte Phantom, en choisissant le modèle plus abordable. Les autres font davantage grimper la facture, avec des prix qui frôlent les 3 400 euros. Sa première barre de son, appelée Dione, est à l’avenant : comptez plus de 2 000 euros. Quant aux écouteurs sans fil, ils s’obtiennent à 229 euros.

Devialet Phantom Reactor
Devialet Phantom Reactor

Jusqu’au tournant des années 2010, celles et ceux qui connaissaient Devialet n’étaient pas encore bien nombreux. Il a fallu que la compagnie fondée par Pierre-Emmanuel Calmel, Quentin Sannié et Emmanuel Nardin sorte en 2015 la première génération de Phantom pour gagner en visibilité. Certes, la marque avait déjà lancé en 2010 son premier produit, le D-premier,

[Lire la suite]

Abonnez-vous aux newsletters Numerama pour recevoir l’essentiel de l’actualité https://www.numerama.com/newsletter/

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles