La bourse ferme dans 2 h 25 min
  • CAC 40

    7 154,96
    -18,02 (-0,25 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 275,04
    +6,76 (+0,16 %)
     
  • Dow Jones

    35 028,65
    -339,82 (-0,96 %)
     
  • EUR/USD

    1,1361
    +0,0014 (+0,12 %)
     
  • Gold future

    1 845,60
    +2,40 (+0,13 %)
     
  • BTC-EUR

    37 334,04
    -99,17 (-0,26 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 008,52
    +13,77 (+1,38 %)
     
  • Pétrole WTI

    86,60
    -0,36 (-0,41 %)
     
  • DAX

    15 838,06
    +28,34 (+0,18 %)
     
  • FTSE 100

    7 574,06
    -15,60 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    14 340,25
    -166,64 (-1,15 %)
     
  • S&P 500

    4 532,76
    -44,35 (-0,97 %)
     
  • Nikkei 225

    27 772,93
    +305,70 (+1,11 %)
     
  • HANG SENG

    24 952,35
    +824,50 (+3,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,3636
    +0,0024 (+0,18 %)
     

Au Congrès LR, Valérie Pécresse reçoit une avalanche de soutiens

·3 min de lecture
Au Congrès LR, Pécresse obtient un front anti-Ciotti (illustration) (Photo: Reuters)
Au Congrès LR, Pécresse obtient un front anti-Ciotti (illustration) (Photo: Reuters)

POLITIQUE - Si elle arrive en deuxième place du premier tour du Congrès LR ce jeudi 2 décembre, Valérie Pécresse fait en revanche le plein de soutiens en vue du second. Avec 25% des voix, la présidente de la région Île-de-France talonne en effet le député des Alpes-Maritimes Éric Ciotti, qui a capté de son côté 25,59% des suffrages.

Pour autant, de Michel Barnier à Xavier Bertrand en passant par Philippe Juvin, tous les candidats défaits se sont immédiatement rangés derrière elle. Dans les minutes qui ont suivi les résultats, c’est le président des Hauts-de-France qui se positionnait sans la moindre ambiguïté: “Pour le second tour je voterai Valérie Pécresse et j’appelle au rassemblement derrière elle”.

“Ce soutien m’oblige”

Même message du côté du chef des urgences de l’hôpital Pompidou, Philippe Juvin. “Je pense que Valérie Pécresse est la mieux préparée pour gagner l’élection présidentielle”, a renchéri l’ex-négociateur du Brexit, Michel Barnier. Apparaissant aux côtés de Xavier Bertrand et Philippe Juvin en conférence de presse, Valérie Pécresse a immédiatement joué la carte du rassemblement.

“Michel, Xavier, Philippe viennent de m’apporter leur soutien (...) ce soutien m’honore, et il m’oblige. Avec eux, avec leurs équipes et tous leurs élus je rassemblerai ma famille politique et m’appuierai sur tous ces talents”, a-t-elle déclaré.

Au-delà des candidats battus, plusieurs élus LR sortent du bois pour exprimer également leur soutien à l’ancienne ministre de l’Enseignement supérieur. Vice-présidente des Républicains et porte-parole du parti de droite, l’eurodéputée LR Agnès Evren a fait savoir dans un communiqué qu’elle voterait pour Valérie Pécresse, une “femme de conviction, d’action et de solutions”.

Patron des députés LR à l’Assemblée nationale (et soutien de Xavier Bertrand au premier tour), Damien Abad s’est également positionné en faveur de “la présidente de la première région de France, libérale et chiraquienne”. Même message du côté du Sénateur LR du Nord, Marc-Philippe Daubresse ou du député de l’Ardèche Fabrice Brun, ancien soutien de Michel Barnier.

Un autre cadre du parti, Gérard Larcher, a lui aussi choisi la présidente d’Île-de-France. “Mon parcours politique et ma vision de la France guident mon choix. Je choisis donc Valérie Pécresse pour ce second tour”, a indiqué le président du Sénat jeudi soir dans un communiqué.

Gérard Larcher avait été président du comité de soutien à Valérie Pécresse aux dernières élections régionales, mais n’avait pas pris position entre les cinq candidats au premier tour du congrès pour l’investiture à la présidentielle.

Cette série de ralliements, formant une sorte de front anti-Ciotti, fait-elle de Valérie Pécresse la favorite de ce second tour? Pas si sûr. Car les logiques partisanes déjouent souvent les pronostics purement comptables. Pour le moment, à part les soutiens qu’il avait déjà obtenu avant le premier tour, Éric Ciotti n’a pas encore reçu de renfort de poids en vue de la seconde manche. Sauf si l’on compte Éric Zemmour, qui “heureux” de ce résultat, a félicité le candidat arrivé en tête.

À voir également sur Le HuffPost: Congrès LR: Éric Ciotti et Valérie Pécresse qualifiés pour le second tour

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles