La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,93 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0798
    -0,0113 (-1,04 %)
     
  • Gold future

    1 865,90
    -50,40 (-2,63 %)
     
  • BTC-EUR

    21 664,01
    -342,95 (-1,56 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,86 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

Au CES, BMW présente sa voiture caméléon avec 32 couleurs changeantes

L’an dernier, au CES, BMW détournait le principe de l’encre électronique des liseuses pour faire passer du blanc au noir la carrosserie d’un SUV. Perfectionné, le procédé alterne dorénavant entre 32 couleurs. En ligne de mire, la personnalisation ultime.

Adapter l’apparence d’une automobile en fonction des occasions et de l’humeur de son conducteur, telle est l’idée un peu farfelue que poursuit BMW depuis quelques années. Le constructeur allemand semble persuadé que le design et l’image de marque ne suffiront plus, à l’avenir, pour se démarque de la concurrence et justifier ses tarifs.

Les amateurs de “m’as-tu-vu" sont particulièrement ciblés puisque l’audacieuse BMW i Vision Dee offre la possibilité de projeter sur la vitre la représentation du jumeau numérique du conducteur, sorte d’avatar attaché à son profil d’utilisateur. Une fonctionnalité pour le moins surprenante, active uniquement à l’arrêt, que BMW justifie par sa quête de nouveaux moyens d’expression et de personnalisation.

BMW exploite la technologie électrophorétique mise au point pour les liseuses électroniques

L’ultime semble bien être cette capacité fascinante qu’a la carrosserie de la BMW i Vision Dee à changer de couleur à volonté. Elle s’habille de 240 panneaux juxtaposés, chacun pouvant afficher une teinte distincte de ses voisins immédiats. Le secret ? Un dérivé de l’encre électronique brevetée et perfectionnée par le spécialiste américain des écrans à encre électronique E Ink, fondé en 1997. Contrairement aux écrans à cristaux liquides qui émettent de la lumière via des diodes, les “surfaces électrophorétiques” ne consomment aucune énergie tant que l’image affichée ne change pas.

BMW i Vision Dee (CES 2023). BMW exploite la technologie électrophorétique mise au point pour les liseuses électroniques et imagine une carrosserie qui alterne à volonté entre 32 couleurs. Une méthode de personnalisation ultime. Crédit : Image © BMW
BMW i Vision Dee (CES 2023). BMW exploite la technologie électrophorétique mise au point pour les liseuses électroniques et imagine une carrosserie qui alterne à volonté entre 32 couleurs. Une méthode de personnalisation ultime. Crédit : Image © BMW

La première application de ce principe, sur le concept BMW iX Flow présenté au CES 2022, se limitait à une gradation de nuances entre le blanc et le noir. Un an plus tard, E Ink et BMW signent une grande première mondiale en étant les premiers à maîtriser autant de couleurs : pas moins de trente-deux. De quoi renforcer la promesse faite l’an dernier par Stella Clarke, chef de projet BMW iX Flow, qui voit dans la technologie électrophorétique “le moyen de donner au conducteur la liberté d'exprimer extérieurement différentes facettes de sa personnalité ou même son pla[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi