Marchés français ouverture 1 h 23 min
  • Dow Jones

    31 496,30
    +572,20 (+1,85 %)
     
  • Nasdaq

    12 920,15
    +196,65 (+1,55 %)
     
  • Nikkei 225

    28 743,25
    -121,07 (-0,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1909
    -0,0016 (-0,13 %)
     
  • HANG SENG

    28 745,01
    -353,28 (-1,21 %)
     
  • BTC-EUR

    42 490,38
    +765,92 (+1,84 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 024,95
    +81,78 (+8,67 %)
     
  • S&P 500

    3 841,94
    +73,47 (+1,95 %)
     

Attention aux PV d’après 18h !

·2 min de lecture

Le couvre-feu à 18 heures a tendance à nous faire oublier une réalité : les places de stationnement restent payantes après 18 heures sur une bonne partie du territoire. Comme le relate L'argus, plusieurs automobilistes en ont fait l'amère expérience depuis l'instauration du couvre-feu. En effet, malgré les restrictions de circulation, de nombreuses municipalités ont choisi de ne pas modifier l'horaire de leurs horodateurs. Ainsi, qu'elle soit fixée à 18h30, 19h ou 20h, les automobilistes qui rentrent avant le couvre-feu doivent tout de même s'acquitter du paiement de leur stationnement, sous peine de contravention.

Et depuis le 16 janvier 2021, ils sont nombreux à s'être fait piéger. "On n’a pas le droit d’être dehors, mais il faut quand même payer (...) Je trouve cela un peu gonflé de la part de la mairie", déplore au micro de LCI Rémi, verbalisé à 18h08 à Dijon. La municipalité avance la nécessité de maintenir une rotation des véhicules. Même justification du côté de Toulouse. "L'activité reste soutenue malgré le couvre-feu, avec des gens qui vont chercher leurs enfants, par exemple. Il y a donc besoin d’avoir des places et la logique de non-saturation s’impose", explique à actuToulouse Philippe Perrin, conseiller municipal délégué à la circulation et au stationnement.

>> A lire aussi - Elle possède une carte d'invalidité mais reçoit des milliers d'euros de PV

À Paris, la mairie avait annoncé la couleur sur son site : "Le stationnement visiteur et le stationnement résidentiel restent payants. Les fourrières sont ouvertes." La raison principale au maintien du stationnement payant après 18 heures ? Le coût qu'aurait engendré la modification des horodateurs. "Si on avait dû revoir le fonctionnement des horodateurs, leur reprogrammation aurait coûté 126.000 euros. En période de crise, ça aurait été de l’argent de la collectivité mal utilisé", indique ainsi Philippe Perrin.

>> A lire aussi - La contestation des PV de stationnement bientôt facilitée ?

Certaines municipalités (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Attention, les radars privés bientôt embarqués dans un nouveau modèle de voiture
La mythique Matra MS 670 vendue aux enchères pour une petite fortune
Attention, des radars sont embarqués dans un nouveau véhicule
Une Porsche à 5.000 euros... rouler en voiture de collection n'est plus réservé aux riches
Attention, ces radars vous flashent même si vous respectez les limites