La bourse ferme dans 2 h 7 min
  • CAC 40

    5 886,89
    -49,53 (-0,83 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 393,02
    -40,43 (-1,18 %)
     
  • Dow Jones

    29 926,94
    -346,93 (-1,15 %)
     
  • EUR/USD

    0,9769
    -0,0026 (-0,26 %)
     
  • Gold future

    1 711,30
    -9,50 (-0,55 %)
     
  • BTC-EUR

    20 129,75
    -635,62 (-3,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    447,67
    -15,45 (-3,34 %)
     
  • Pétrole WTI

    89,44
    +0,99 (+1,12 %)
     
  • DAX

    12 341,58
    -129,20 (-1,04 %)
     
  • FTSE 100

    6 975,47
    -21,80 (-0,31 %)
     
  • Nasdaq

    11 073,31
    -75,33 (-0,68 %)
     
  • S&P 500

    3 744,52
    -38,76 (-1,02 %)
     
  • Nikkei 225

    27 116,11
    -195,19 (-0,71 %)
     
  • HANG SENG

    17 740,05
    -272,10 (-1,51 %)
     
  • GBP/USD

    1,1153
    -0,0015 (-0,14 %)
     

Attention, une nouvelle arnaque vise les utilisateurs d'Instagram

"Vous êtes éligibles à une certification" : de nombreux utilisateurs d'Instagram reçoivent ce message. Problème : il ne provient pas du réseau social, mais de hackeurs qui tentent de récupérer vos données.

Comme toujours, la méfiance est de mise lorsque vous recevez un message qui vous paraît trop beau pour être vrai... surtout si vous n'avez rien demandé. Cette fois, ce sont les utilisateurs d'Instagram qui sont concernés par une vaste campagne de phishing, relève Vade, une entreprise de cybersécurité dont l'alerte est relayée par Numerama, jeudi 25 août. Près de 2.000 courriels seraient ainsi envoyés par des escrocs qui reproduiraient presque à l'identique le visuel du réseau social. Le message serait toujours le même : l'utilisateur visé serait éligible à la certification de son profil Instagram – un sésame souvent difficile à obtenir et synonyme de succès sur la plateforme. Pour l'obtenir, il suffirait alors de cliquer sur un lien, et de donner des informations comme son nom et ses identifiants, dont le mot de passe.

Une fois toutes les données envoyées, un message indiquerait qu'Instagram contactera l'utilisateurs sous 48 heures – chose qui ne se réalisera évidemment pas. Pour l'instant, on ne sait pas ce que feront les escrocs de ces données. Elles pourraient être revendues au plus offrant. Nos confrères rappellent qu'Instagram ne vous contactera jamais spontanément pour une certification si vous ne l'avez pas demandée, même si vous avez des milliers d'abonnés. À noter : l'e-mail de phishing ne comporte aucune faute d'orthographe, et ressemble à s'y tromper à un véritable e-mail du réseau, avec la même identité graphique et le même logo, souligne Florent Cahagne, expert en (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - Arnaque : il perd 321 points sur son permis de conduire… sans qu'il lui soit retiré

Crise du recrutement d’enseignants : une nouvelle solution dévoilée par le ministère de l’Éducation
Enquête ouverte au sujet d'un molécule censée faire jaunir les bananes en Martinique
Gare aux déconvenues avec les comptes bancaires à moins de 3 euros, le régime fiscal des pensions alimentaires bientôt modifié ? Le flash éco du jour
Electricité : les particuliers seront incités à modérer leur consommation cet hiver
Une étude souligne les divergences stratégiques majeures entre les Insoumis et leurs alliés de la Nupes