Publicité
La bourse ferme dans 6 h 19 min
  • CAC 40

    7 624,76
    +90,24 (+1,20 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 887,96
    +60,72 (+1,26 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,47 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0893
    +0,0007 (+0,07 %)
     
  • Gold future

    2 403,80
    +4,70 (+0,20 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 719,94
    +317,90 (+0,52 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 382,11
    -23,23 (-1,65 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,40
    +0,27 (+0,34 %)
     
  • DAX

    18 365,68
    +193,75 (+1,07 %)
     
  • FTSE 100

    8 199,77
    +44,05 (+0,54 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,26 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    39 599,00
    -464,79 (-1,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 635,88
    +218,20 (+1,25 %)
     
  • GBP/USD

    1,2931
    +0,0022 (+0,17 %)
     

Attention à cette nouvelle arnaque redoutable au distributeur de billets

Attention à cette nouvelle arnaque redoutable au distributeur de billets (Crédit : Getty Images) (Getty Images)

Votre carte a été avalée et vous souhaitez appeler le numéro d’urgence indiqué ? Faites très attention, c’est peut-être une arnaque.

C’est bien connu, les distributeurs automatiques de billets sont une cible de choix pour les escrocs. Après l’arnaque au "billet magique" et la fraude au "collet marseillais", les malfaiteurs ont trouvé un nouveau subterfuge pour tromper leurs victimes, rapporte le journal belge La Libre. Particulièrement sournoise, l’arnaque se divise en deux parties.

Les aigrefins commencent par introduire un bout de papier dans la fente du DAB. Le but de cette manipulation étant de bloquer la carte bancaire de la victime à l’intérieur de la machine. Ils peuvent ensuite facilement la récupérer la carte à l’aide d’un outil assez fin pour entrer dans l’ouverture. Une arnaque tout ce qu’il y a de plus classique jusqu’à présent et connue dans le monde entier. C’est sur la suite des opérations que les escrocs ont innové.

Ne JAMAIS donner son code au téléphone

Une fois la carte aspirée, votre premier réflexe serait très probablement d’appeler le numéro d’urgence affiché sur la machine. Grave erreur puisque les escrocs ont remplacé ce dernier par un faux autocollant avec leur numéro de téléphone. Ainsi, lorsque la victime appelle, elle tombe sans le savoir directement sur son bourreau. Pensant parler à un agent bancaire ou à un professionnel de la banque, la victime ne se méfie pas et donne ses coordonnées bancaires, dont son code secret. Les malfaiteurs ont ensuite tout le loisir de retirer l’argent dans la limite du plafond maximal autorisé par la banque.

PUBLICITÉ

Pour éviter de voir son nom s’ajouter à la liste des victimes, un conseil suffit : il ne faut JAMAIS donner son numéro de carte bancaire au téléphone. Aucun conseiller bancaire ne vous le demandera, que ce soit lors d’un entretien physique ou par téléphone. Enfin, si votre carte est avalée, restez à proximité du DAB et assurez-vous que personne ne s’en approche avant de récupérer votre bien ou d'avoir parlé avec votre conseiller.

VIDÉO - Arnaque aux faux militaires : une quinquagénaire ruinée