Marchés français ouverture 7 h 13 min
  • Dow Jones

    33 336,67
    +27,16 (+0,08 %)
     
  • Nasdaq

    12 779,91
    -74,89 (-0,58 %)
     
  • Nikkei 225

    27 819,33
    -180,63 (-0,65 %)
     
  • EUR/USD

    1,0324
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    20 082,43
    +471,59 (+2,40 %)
     
  • BTC-EUR

    23 217,05
    -125,69 (-0,54 %)
     
  • CMC Crypto 200

    573,13
    -1,61 (-0,28 %)
     
  • S&P 500

    4 207,27
    -2,97 (-0,07 %)
     

Attention : ce collier soi-disant « anti-5G » est radioactif

·2 min de lecture

Avec le déploiement de la 5G, il y a d’abord eu les débats politiques autour des risques de cette nouvelle génération de réseau. Depuis, le côté anxiogène autour de cette fameuse 5G perdure malgré la publication d’études scientifiques sur le sujet. Et puis, il y a également les théories du complot les plus farfelues autour des vaccins ARN et la propagation du virus par cette 5G.

Covid-19 ou pas, pour chaque génération du réseau mobile, des petits malins ont misé sur l’inquiétude des utilisateurs pour vendre des accessoires censés absorber les vilaines ondes de la téléphonie cellulaire. La 5G ne fait pas exception et divers accessoires ou grigris sont commercialisés, parfois à des tarifs exorbitants. Évidemment, aucun de ces produits, vendus pour l’essentiel sur Internet et notamment sur Alieexpress et Amazon, n’ont prouvé une quelconque efficacité.

Des grigris radioactifs

Les derniers accessoires à la mode sont les pierres magiques. Vendus entre 5 et 75 euros, ces fétiches sont constitués de minéraux en provenance de Chine. Ils sont représentés sous la forme d’amulettes, de colliers, de bracelets ou de bijoux de diverses formes. C’est notamment le cas du pendentif  « Quantum Pendant ». En plus de capter les ondes maléfiques, il viendrait également assurer la protection de la santé, améliorer le bien-être et, bien entendu, booster le système immunitaire pour faire trépasser le coronavirus.

Il se trouve qu’au lieu de capter les ondes de la 5G, ces pierres magiques rayonnent. C’est en tout cas ce qu’explique une étude publiée par l’Autorité de sûreté nucléaire néerlandaise. Oui « nucléaire », parce que ces grigris dégageraient un rayonnement ionisant, autrement dit de la radioactivité. L’organisme a d’ailleurs référencé neuf autres produits du même style (masque de sommeil, colliers, bracelets) qui sont radioactifs.

À la fin, le niveau des émission est sans risque, car vraiment faible, mais s’il s’agit d’un bijou porté en permanence, les radiations absorbées par le...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles