La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 609,15
    +34,79 (+0,62 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 539,27
    +22,17 (+0,63 %)
     
  • Dow Jones

    30 218,26
    +248,74 (+0,83 %)
     
  • EUR/USD

    1,2127
    -0,0022 (-0,18 %)
     
  • Gold future

    1 842,00
    +0,90 (+0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    15 762,00
    +33,25 (+0,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    365,19
    -14,05 (-3,71 %)
     
  • Pétrole WTI

    46,09
    +0,45 (+0,99 %)
     
  • DAX

    13 298,96
    +46,10 (+0,35 %)
     
  • FTSE 100

    6 550,23
    +59,96 (+0,92 %)
     
  • Nasdaq

    12 464,23
    +87,05 (+0,70 %)
     
  • S&P 500

    3 699,12
    +32,40 (+0,88 %)
     
  • Nikkei 225

    26 751,24
    -58,13 (-0,22 %)
     
  • HANG SENG

    26 835,92
    +107,42 (+0,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,3438
    -0,0015 (-0,11 %)
     

"Attention aux chiffres du chômage qui pourraient baisser, mais en trompe l'œil", alerte Eric Heyer de l'OFCE

franceinfo
·1 min de lecture

La baisse du nombre de demandeurs d'emploi "est surprenante", a affirmé mardi 27 octobre sur franceinfo Eric Heyer, directeur du département analyse et prévision de l’OFCE (Observatoire Français des Conjonctures Economiques), alors que le nombre de demandeurs d'emploi de catégorie A a baissé de 11% au troisième trimestre 2020. Sur un an, il a par contre progressé de 8,8%.

"Attention aux chiffres du chômage qui pourraient baisser, mais en trompe l'œil", alerte Eric Heyer. "Globalement, il y a un effet de transfert" des demandeurs d'emploi "vers les catégories B et C". Selon lui, ce qui est "très étonnant, c'est que depuis le début de l'année, l'économie française a détruit plus de 800 000 emplois. Et le chômage, n'aurait augmenté que de 375 000". L'économiste y voit le signe "d'une population active qui baisse". "Cela veut dire que les chômeurs n'ont pas repris un emploi, mais ont quitté le chômage par la petite porte en ne se considérant même pas chômeurs. C'est très inquiétant", affirme Eric Heyer.

C'est ce qu'on appelle le halo du chômage. C'est-à-dire que globalement, il y a un grand nombre de personnes, un peu plus de 400 000, qui se sont finalement (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi