La bourse ferme dans 22 min
  • CAC 40

    6 789,87
    +36,35 (+0,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 225,79
    +4,91 (+0,12 %)
     
  • Dow Jones

    35 711,09
    +220,40 (+0,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,1684
    +0,0077 (+0,67 %)
     
  • Gold future

    1 800,30
    +1,50 (+0,08 %)
     
  • BTC-EUR

    52 630,96
    +1 521,64 (+2,98 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 480,89
    +61,51 (+4,33 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,47
    -0,19 (-0,23 %)
     
  • DAX

    15 668,73
    -37,08 (-0,24 %)
     
  • FTSE 100

    7 249,57
    -3,70 (-0,05 %)
     
  • Nasdaq

    15 395,90
    +160,07 (+1,05 %)
     
  • S&P 500

    4 590,06
    +38,38 (+0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    28 820,09
    -278,15 (-0,96 %)
     
  • HANG SENG

    25 555,73
    -73,01 (-0,28 %)
     
  • GBP/USD

    1,3804
    +0,0061 (+0,44 %)
     

Attention à l'arnaque aux fausses convocations en justice

·1 min de lecture

Les mails reçus par certains Français présentent des en-têtes de la gendarmerie, du ministère de l'Intérieur ou d'Europol.

La gendarmerie lance un appel à la vigilance. Ces derniers jours, elle a constaté une recrudescence de fausses convocations en justice dans le Bas-Rhin. De nombreux habitants du département ont en effet reçu des courriels qui prétendent émaner des services de gendarmerie, d'Europol ou encore du ministère de l'Intérieur, relayent les DNA. Ils sont tous "relatifs à des enquêtes judiciaires", note la gendarmerie du Bas-Rhin. Les escrocs lancent alors un avertissement : "Nous disposons de plusieurs éléments qui ont été enregistrés par notre cybergendarme et constituent des preuves de vos infractions."

Mais tous ces courriers sont évidemment des arnaques, rappelle la gendarmerie, qui a accompagné son appel à la vigilance de plusieurs modèles de faux documents. Car les escrocs se présentent comme référents d'une "brigade de protection des mineurs" ou de "la direction centrale de la gendarmerie nationale". Ils ajoutent aussi, selon nos confrères, des tampons, de fausses coordonnées et signent même leurs courriers pour duper le plus grand nombre.

>> A lire aussi - Vins, champagnes, montres de luxe : nouvelle alerte sur les arnaques aux placements

Signaler les mails frauduleux

Leur but est simple : demander à terme de régler une amende pour ces infractions. La gendarmerie détaille la manœuvre : "L’intérêt n’est pas visible au premier échange, mais, si la personne répond, en retour on lui écrit que pour abandonner les poursuites à son encontre, elle doit payer une amende via un moyen frauduleux. C’est ainsi que les escrocs (...)

Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO : Comment déjouer les arnaques sur Internet ? :

Un coup de pouce de l’Etat pour vous former aux métiers du numérique, comment économiser sur votre facture d’énergie … Le flash éco du jour
Loto : il touche le gros lot en jouant à la dernière minute
Le pass sanitaire pourrait rester en vigueur jusqu'à l'été prochain
Pêche post-Brexit : Paris juge "inacceptables" les refus de licences à des navires français
En 30 ans, "la France n'a réussi à accomplir que les réformes faciles"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles