La bourse est fermée
  • CAC 40

    5 762,34
    +85,47 (+1,51 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 318,20
    +39,16 (+1,19 %)
     
  • Dow Jones

    28 725,51
    -500,10 (-1,71 %)
     
  • EUR/USD

    0,9801
    -0,0018 (-0,19 %)
     
  • Gold future

    1 668,30
    -0,30 (-0,02 %)
     
  • BTC-EUR

    19 535,84
    -321,62 (-1,62 %)
     
  • CMC Crypto 200

    443,49
    +0,06 (+0,01 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,74
    -1,49 (-1,83 %)
     
  • DAX

    12 114,36
    +138,81 (+1,16 %)
     
  • FTSE 100

    6 893,81
    +12,22 (+0,18 %)
     
  • Nasdaq

    10 575,62
    -161,89 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 585,62
    -54,85 (-1,51 %)
     
  • Nikkei 225

    25 937,21
    -484,84 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 222,83
    +56,96 (+0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,1166
    +0,0043 (+0,38 %)
     

Attention à l'arnaque au radar sur Snapchat

Kévin Comte

Une nouvelle arnaque vient de s'ajouter à la liste des escroqueries qui fleurissent sur les réseaux sociaux. La dernière en date pourrait coûter cher à un Lensois. Le 7 octobre prochain, ce routier comparaitra devant le tribunal de Béthune. La raison ? Il se serait servi d'un chauffeur étranger pour ne pas perdre de points après avoir été flashé par un radar automatique, raconte Actu Pas-de-Calais. Il aurait trouvé ce "volontaire" via une annonce sur Snapchat.

Craignant perdre son permis de conduire en raison de son manque de points, le routier a cédé à la tentation de la fraude au radar. Il s'est donc tourné vers les réseaux sociaux. Le routier nordiste pensait avoir trouvé la solution à son problème après avoir consulté une annonce qui lui assurait qu'il conserverait ses points. Deux conditions néanmoins : payer la moitié de l'amende et envoyer la contravention à l'adresse indiquée.

"Ces pratiques existent depuis toujours, mais sur Snapchat, c’est assez récent. J’en plaide depuis un an", alerte Étienne Lejeune, avocat de la victime, auprès d'Actu Pas-de-Calais. Son client a été démasqué, car le permis utilisé pour le retrait des points avait déjà servi plus de 1.000 fois. Un piège qui risque de se refermer sur ce routier qui encourt le retrait de permis et pourrait par la même occasion perdre son travail.

"Si vous rencontrez un problème, il faut passer par un avocat. Des moyens légaux existent. N’envoyez pas votre permis ou votre contravention à un inconnu sur Snapchat", insiste (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

MG Motor casse les prix, la première Ferrari à quatre portes… le JT Auto
Assurance auto : pourquoi les prix vont repartir à la hausse
Voitures radar : de nouveaux modèles identifiés sur les routes cet été
Trois radars tourelles installés sur une route de... 9 kilomètres !
Stellantis : l'usine de Sochaux se dote d'un entrepôt unique au monde