Publicité
La bourse ferme dans 5 h
  • CAC 40

    8 091,49
    -10,84 (-0,13 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 019,96
    -17,64 (-0,35 %)
     
  • Dow Jones

    39 065,26
    -605,78 (-1,53 %)
     
  • EUR/USD

    1,0842
    +0,0025 (+0,23 %)
     
  • Gold future

    2 342,40
    +5,20 (+0,22 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 149,41
    -2 141,17 (-3,33 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 416,40
    -51,70 (-3,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,21
    -0,66 (-0,86 %)
     
  • DAX

    18 619,25
    -72,07 (-0,39 %)
     
  • FTSE 100

    8 310,14
    -29,09 (-0,35 %)
     
  • Nasdaq

    16 736,03
    -65,51 (-0,39 %)
     
  • S&P 500

    5 267,84
    -39,17 (-0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2720
    +0,0022 (+0,17 %)
     

Attention à la flambée des impôts sur les résidences secondaires, bonne nouvelle pour les oubliés du chèque énergie… L'actu éco du jour en 120 secondes

Capital

Payer vos soins selon vos ressources. Voilà l’idée du député Jean-Carles Grelier qui vient de déposer une proposition de loi en ce sens. Avec ce système, les patients règleraient leurs consultations médicales ou leurs médicaments à hauteur d’un pourcentage de leur revenu annuel. Les plus modestes paieraient ainsi leurs soins moins cher que les plus aisés.

Ne passez pas à côté du chèque énergie. En février, le fisc avait reconnu avoir eu des difficultés à identifier certains nouveaux bénéficiaires. Les foyers modestes qui n’ont pas encore reçu cette aide en 2024 pourront faire leur réclamation à partir de juillet. Ils devront se rendre sur le portail dédié et faire leur demande d’ici le mois de décembre.

Mauvaise nouvelle si vous possédez une résidence secondaire. La taxe d’habitation va vous coûter plus cher cette année. Outre la hausse de 3,9% des bases locatives cadastrales en 2024, les communes pourraient décider d’augmenter la facture. De plus, certains propriétaires devront s'acquitter d’une surtaxe sur les résidences secondaires. 3 700 municipalités peuvent désormais l’appliquer.

Le projet de loi sur le logement du ministre Guillaume Kasbarian déchaîne les passions. Le débat se cristallise autour du dépassement des plafonds de ressources par les locataires des HLM. Pour notre chroniqueur Henry Buzy-Cazaux, le problème réside plutôt dans les prix élevés du marché privé. «Il est urgent et impératif de relancer l’investissement locatif privé abordable», estime notre chroniqueur. (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Piratage informatique : combien de temps faut-il pour craquer votre mot de passe ?
Passez à l’énergie verte locale avec Alterna énergie
Drones militaires : le Maroc prend son envol avec la société israélienne BlueBird Aero Systems
Paris sous haute sécurité : perturbations dans les transports pour la visite de Xi Jinping
Un téléphone vendu à 160 millions d’exemplaires va faire son grand retour