La bourse ferme dans 16 min
  • CAC 40

    6 060,58
    -12,77 (-0,21 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 544,71
    +11,54 (+0,33 %)
     
  • Dow Jones

    31 489,39
    -11,29 (-0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,0610
    +0,0052 (+0,49 %)
     
  • Gold future

    1 823,90
    -6,40 (-0,35 %)
     
  • BTC-EUR

    19 564,67
    -655,22 (-3,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    451,85
    -9,94 (-2,15 %)
     
  • Pétrole WTI

    109,40
    +1,78 (+1,65 %)
     
  • DAX

    13 195,28
    +77,15 (+0,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 266,62
    +57,81 (+0,80 %)
     
  • Nasdaq

    11 570,00
    -37,62 (-0,32 %)
     
  • S&P 500

    3 911,61
    -0,13 (-0,00 %)
     
  • Nikkei 225

    26 871,27
    +379,30 (+1,43 %)
     
  • HANG SENG

    22 229,52
    +510,46 (+2,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,2306
    +0,0036 (+0,29 %)
     

Attaque du Capitole : une commission d'enquête place Trump au centre d'une tentative de coup d'Etat

Getty/AFP/Archives - Samuel Corum

Après avoir auditionné 1000 témoins et épluché 140.000 documents, la commission d'enquête parlementaire ayant investigué sur l'assaut du Capitole, le 6 janvier 2021, livre ses premières conclusions. Elles sont implacables pour Donald Trump, qui a convoqué la foule pour tenter de se maintenir au pouvoir. L'ex président dénonce une "chasse aux sorcières"

a été la "culmination d'une tentative de coup d'Etat": un an et demi après les événements du 6 janvier 2021 qui ont choqué le monde, une commission d'enquête parlementaire a placé jeudi Donald Trump au centre d'un "complot" visant à le maintenir au pouvoir.

Une foule déchaînée dans les couloirs du Congrès américain, des élus rampant au sol avec des masques à gaz... Les manifestants ont pris d'assaut le siège du Parlement cette journée après "les encouragements" de l'ancien président, a déclaré Bennie Thompson, le chef de la commission, en ouverture d'une série d'auditions censées prouver l'existence d'une campagne délibérée pour renverser le résultat de la présidentielle de 2020, remportée par Joe Biden. "Le 6 janvier a été la culmination d'une tentative de coup d'Etat", a affirmé Bennie Thompson lors de cette audition de près de deux heures. "Donald Trump était au centre de ce complot".

Depuis près d'un an, ce groupe d'élus --sept démocrates et deux républicains-- a entendu plus de 1.000 témoins dont deux enfants de l'ancien président et épluché 140.000 documents pour faire la lumière sur les faits et gestes précis de Donald Trump avant, pendant et après cet événement qui a fait trembler la démocratie américaine.

"Le président Trump a convoqué la foule, rassemblé la foule et allumé la mèche de cette attaque", a assené

Une marée humaine prenant d'assaut le siège du Congrès

Pour appuyer ses conclusions, la commission du "6 janvier" a diffusé des images inédites et extrêmement violentes de cette froide journée d'hiver lors de laquelle des milliers de partisans de Donald Trump s'étaient réunis à Washington pour dénoncer le résultat de l'élection de 2020. Ces vidéos montrent une marée humaine prenant d'assaut le siège du Congrès, s'attaquant à des policiers, appelant à "pendre" le vice-président Mike Pence, et un manifestant lisant des tweets de Donald Trump au mégaphone au milieu d'une foule en délire.

"Ce n'était en rien une visite touristique au Capitole", a lancé[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles