• CAC 40

    5 803,62
    +5,64 (+0,10 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 706,70
    +0,71 (+0,02 %)
     
  • Dow Jones

    31 961,86
    +424,51 (+1,35 %)
     
  • EUR/USD

    1,2222
    +0,0054 (+0,44 %)
     
  • Gold future

    1 778,40
    -19,50 (-1,08 %)
     
  • BTC-EUR

    41 990,12
    +996,38 (+2,43 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 025,35
    +10,43 (+1,03 %)
     
  • Pétrole WTI

    62,71
    -0,51 (-0,81 %)
     
  • DAX

    13 967,76
    -8,24 (-0,06 %)
     
  • FTSE 100

    6 678,09
    +19,12 (+0,29 %)
     
  • Nasdaq

    13 597,97
    +132,77 (+0,99 %)
     
  • S&P 500

    3 925,43
    +44,06 (+1,14 %)
     
  • Nikkei 225

    30 168,27
    +496,57 (+1,67 %)
     
  • HANG SENG

    30 074,17
    +355,93 (+1,20 %)
     
  • GBP/USD

    1,4146
    +0,0005 (+0,04 %)
     

Atos renonce à acheter la société de services américaine DXC Technology

·2 min de lecture

Le groupe informatique français Atos renonce à l'acquisition de la société de services américaine DXC Technology, qu'elle avait "approché" en janvier en vue d'une "transaction amicale potentielle"

Le groupe informatique français a annoncé ce mardi renoncer à l'acquisition de la société de services américaine DXC Technology, qu'elle avait "approché" en janvier en vue d'une "transaction amicale potentielle" pour un montant non communiqué. A la bourse de Paris, le titre Atos prenait du coup 4,19% à 68,12 euros mardi matin vers 09H25 (08H25 GMT), dans un marché en progression de 0,9%.

Dans un communiqué, le groupe français a indiqué que "suite à la déclaration publiée par la société le 7 janvier 2021, le conseil d'administration d'Atos a décidé à l'unanimité de ne pas poursuivre une éventuelle transaction avec DXC Technology". Son objectif était de "créer un leader des services digitaux", précisait en janvier , dont l'annonce avait fait plonger alors son titre de plus de 11%.

Sous-évaluation

De son côté, DXC Technolgy - dont le chiffre d'affaires s'est élevé à 19 milliards de dollars lors de son exercice clos en mars 2020, et dont la capitalisation boursière est de 6,5 milliards de dollars - a fait état d'une offre qui "sous-évaluait" sa valeur, selon les conclusions de son conseil d'administration. Citant des sources au fait du dossier, Reuters estimait le mois dernier qu'Atos avait fait une proposition d'achat à le valorisant à plus de 10 milliards de dollars (8,28 milliards d'euros), ce qui aurait donné lieu à la plus importante acquisition jamais effectuée par le groupe français. Le groupe américain indique que l'offre émanant d'Atos était "non sollicitée, préliminaire et non contraignante", et qu'il n'avait auparavant "pas connaissance d'un intérêt d'Atos".

DXC Technology est né en 2017 de la fusion des services aux entreprises de Hewlett Packard Enterprise (HPE) et de la société CSC. En 2019, Atos a réalisé un chiffre d'affaires de 11,6 milliards d'euros. Sa capitalisation boursière s'élevait à 7,2 milliards d'euros mardi avant l'ouverture de la Bourse de Paris.

(avec AFP et Reuters)

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi