La bourse ferme dans 26 min
  • CAC 40

    6 290,25
    +56,11 (+0,90 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 031,72
    +38,29 (+0,96 %)
     
  • Dow Jones

    34 160,98
    +124,99 (+0,37 %)
     
  • EUR/USD

    1,1982
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 778,30
    +11,50 (+0,65 %)
     
  • BTC-EUR

    51 302,53
    -1 728,02 (-3,26 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 374,06
    -17,65 (-1,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,09
    -0,37 (-0,58 %)
     
  • DAX

    15 450,92
    +195,59 (+1,28 %)
     
  • FTSE 100

    7 016,06
    +32,56 (+0,47 %)
     
  • Nasdaq

    14 015,36
    -23,40 (-0,17 %)
     
  • S&P 500

    4 178,09
    +7,67 (+0,18 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,68 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,57 (+0,61 %)
     
  • GBP/USD

    1,3822
    +0,0037 (+0,27 %)
     

Atos plombé par des "erreurs comptables" sur des filiales américaines

·2 min de lecture

Atos a annoncé des "erreurs comptables" dans leurs comptes de filiales américaines représentant 11% du chiffre d'affaires du groupe. L'action plonge.

Le géant informatique français Atos a annoncé jeudi 1er avril dans un communiqué un audit sur des filiales américaines représentant 11% de son chiffre d'affaires après des "erreurs comptables" dans leurs comptes de l'exercice 2020. A 11h09, l'action plongeait de 13,65% à 57,44 euros dans un marché en hausse de 0,43%. Selon le groupe, "les commissaires aux comptes ont émis une réserve pour limitation de travaux portant sur deux entités juridiques américaines représentant 11% du chiffre d'affaires consolidé 2020 et nécessitant des travaux supplémentaires". Mais "à l'exception de cette réserve, les comptes consolidés du groupe sont certifiés et les états financiers publiés le 18 février 2021 restent inchangés", a-t-il indiqué." À ce jour, aucune anomalie n'a été identifiée par la société sur les deux entités américaines qui serait significative pour les comptes consolidés" du groupe, a-t-il assuré.

Marché américain sensible

Le marché américain est un marché sensible pour Atos. En juillet 2018, l'annonce de l'acquisition de son concurrent américain Syntel avait été accueillie avec scepticisme par les marchés, les analystes doutant de la capacité d'Atos à générer les synergies annoncées au marché. Un peu plus tôt cette année-là, Atos avait fait état d'un problème de management en Amérique du Nord, qui avait fait reculer de 1,6% le chiffre d'affaires de l'ensemble de sa division de sous-traitance d'infrastructures informatiques ("Infrastructure et data management").Il s'agissait d'un "accident personnel individuel, qui peut arriver à un top manager dans une société comme la nôtre", avait précisé Elie Girard, alors directeur financier du groupe et aujourd'hui directeur général.

En 2020, le chiffre d'affaires Atos a reculé de 3% à périmètre et taux de change constants, à 11,2 milliards d'euros. Côté rentabilité, le bénéfice net d'Atos a progressé de 33% à 550 millions d'euros, et le taux de marge opérationnelle a cédé quelques points à 9%, contre 10,1% en 2019.

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi