La bourse ferme dans 5 h 35 min
  • CAC 40

    5 600,55
    -11,14 (-0,20 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 589,37
    -10,18 (-0,28 %)
     
  • Dow Jones

    30 814,26
    -177,24 (-0,57 %)
     
  • EUR/USD

    1,2067
    -0,0017 (-0,14 %)
     
  • Gold future

    1 832,50
    +2,60 (+0,14 %)
     
  • BTC-EUR

    30 060,06
    +176,55 (+0,59 %)
     
  • CMC Crypto 200

    703,71
    -31,43 (-4,28 %)
     
  • Pétrole WTI

    52,27
    -0,09 (-0,17 %)
     
  • DAX

    13 783,55
    -4,18 (-0,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 726,23
    -9,48 (-0,14 %)
     
  • Nasdaq

    12 998,50
    -114,10 (-0,87 %)
     
  • S&P 500

    3 768,25
    -27,29 (-0,72 %)
     
  • Nikkei 225

    28 242,21
    -276,97 (-0,97 %)
     
  • HANG SENG

    28 862,77
    +288,91 (+1,01 %)
     
  • GBP/USD

    1,3544
    -0,0040 (-0,29 %)
     

Atos a fait une proposition d'achat de plus de 10 milliards de dollars sur l'américain DXC Technology

·1 min de lecture

Le groupe français Atos tenter d'acheter son concurrent américain DXC Technology pour plus de 10 milliards de dollars.

Le spécialiste français des services du numérique Atos a fait une proposition d'achat sur son concurrent américain DXC Technology le valorisant à plus de 10 milliards de dollars (environ 8,2 milliards d'euros), ont indiqué jeudi à Reuters deux sources proches du dossier.

Atos travaille avec des conseils concernant une acquisition de DXC, une ancienne filiale de Hewlett Packard Enterprise, et a officiellement approché le groupe américain au début de la semaine, ont déclaré les sources sous réserve d'anonymat. Les discussions en sont encore à un stade préliminaire et il n'y a aucune certitude qu'un accord soit conclu, ont-elles ajouté.

Atos recule en Bourse

Atos et DXC n'étaient pas joignables dans l'immédiat pour un commentaire. A la Bourse de Paris, le titre Atos a creusé ses pertes après cette information et reculait de 3,64% à 12h24. A New York, l'action DXC s'envolait de 17% dans les transactions en avant-Bourse.

En cas de succès, le rachat de DXC permettrait à Atos de renforcer sa présence aux Etats-Unis, en lui donnant accès à un large éventail de clients et de produits, notamment des applications d'analyse et de cloud ainsi que des services d'externalisation informatique. L'opération entraînerait également des synergies et des économies pour Atos, qui a été très actif en matière d'acquisitions au cours des douze derniers mois, ont indiqué les sources.

(Avec Reuters)

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi