La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 336,67
    +27,16 (+0,08 %)
     
  • Nasdaq

    12 779,91
    -74,89 (-0,58 %)
     
  • Nikkei 225

    27 819,33
    -180,63 (-0,65 %)
     
  • EUR/USD

    1,0328
    +0,0027 (+0,26 %)
     
  • HANG SENG

    20 082,43
    +471,59 (+2,40 %)
     
  • BTC-EUR

    23 417,30
    +263,81 (+1,14 %)
     
  • CMC Crypto 200

    572,94
    -1,80 (-0,31 %)
     
  • S&P 500

    4 207,27
    -2,97 (-0,07 %)
     

Atos : des craintes sur le financement

Le bilan du géant des services informatiques devient un sujet d’inquiétude, comme en témoigne la récente dégradation de sa notation de crédit par S&P. L’agence américaine a abaissé la notation de la dette d’Atos de «BBB-» assortie d’une perspective négative, à «BB» assortie d’une perspective négative. En d’autres termes, le groupe, qui n’est plus dans la catégorie investment grade, a basculé dans la catégorie spéculative. Conséquence théorique de cette décision : la plupart des investisseurs institutionnels ne peuvent plus prendre position sur les instruments de dette d’Atos, qui voit se renchérir le coût de son financement. Pilotée par le directeur général Nourdine Bihmane, successeur de l’éphémère Rodolphe Belmer, la nouvelle direction assure pourtant que «l’impact de ce changement de notation sur la structure et le coût de la dette d’Atos est très limité». Elle estime que le groupe dispose d’une liquidité «amplement suffisante» pour faire face à ses besoins, estimés à 1,6 milliard d’euros d’ici fin 2023. À cet horizon, doit se concrétiser la scission en deux entités cotées. Ce projet n’a pas convaincu les investisseurs : depuis sa présentation il y a un mois, le cours a encore chuté de 22%, tombant tout proche d’un plus-bas historique en trente ans de cotation. Faute de visibilité, restez à l’écart du titre, qui a été divisé par près de dix depuis que nous recommandons de vendre l’action en mars 2018. Vendez l'action Atos [ATO]. Objectif de cours : 10 euros. Profil d'investissement : spéculatif. Prochain rendez-vous : résultats semestriels, le 27 juillet. Cliquez ici pour lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles