La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 569,16
    -97,10 (-1,46 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 083,37
    -74,77 (-1,80 %)
     
  • Dow Jones

    33 290,08
    -533,37 (-1,58 %)
     
  • EUR/USD

    1,1865
    -0,0045 (-0,38 %)
     
  • Gold future

    1 763,90
    -10,90 (-0,61 %)
     
  • BTC-EUR

    29 924,36
    -460,09 (-1,51 %)
     
  • CMC Crypto 200

    888,52
    -51,42 (-5,47 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,50
    +0,46 (+0,65 %)
     
  • DAX

    15 448,04
    -279,63 (-1,78 %)
     
  • FTSE 100

    7 017,47
    -135,96 (-1,90 %)
     
  • Nasdaq

    14 030,38
    -130,97 (-0,92 %)
     
  • S&P 500

    4 166,45
    -55,41 (-1,31 %)
     
  • Nikkei 225

    28 964,08
    -54,25 (-0,19 %)
     
  • HANG SENG

    28 801,27
    +242,68 (+0,85 %)
     
  • GBP/USD

    1,3809
    -0,0115 (-0,83 %)
     

Athlé - Disparition - L'ancien entraîneur Reinhard Janik est mort

·2 min de lecture

Reinhard Janik, entraîneur formateur émérite, s'est éteint dimanche à l'âge de 93 ans. Découvreur de talents, il avait formé le double champion du monde Ladji Doucouré et l'ancien capitaine du XV de France Abdelatif Benazzi. Le sport français a perdu dimanche un éducateur de renom, Reinhard Janik, connu pour avoir initié Abdelatif Benazzi au rugby et Ladji Doucouré ainsi que toute une génération de jeunes Franciliens à l'athlétisme dans les années 90. Le parcours de cet entraîneur avait débuté en Allemagne, à Berlin, où il est né en 1928, d'un père polonais et d'une mère tchèque. Pendant la deuxième guerre mondiale, il y découvre le rugby avec des prisonniers français et anglais. Plus tard, il deviendra professeur d'éducation physique au Maroc, à Oujda. Il y repère notamment Abdelatif Benazzi, à qui il apprend les rudiments du ballon ovale, et qui est par la suite devenu capitaine du XV de France. Ladji Doucouré, champion du monde sur 110m haies en 2005 « Plus qu'un entraîneur, c'était un pilier qui nous a guidés dans nos vies » Arrivé en Île-de-France au milieu des années 80, d'abord au Paris Université club (PUC), puis à Viry-Châtillon, dans l'Essonne, en 1990, Reinhard Janik a contribué à la découverte et au succès de nombreux talents, dont quelques-uns ont fait partie de la génération « Santiago du Chili » des Mondiaux juniors 2000, tels que Fanny Gérance, Christiane Mendy et Wilfried Gouacide. Ladji Doucouré, médaillé de bronze au Chili, a atteint, quelques années plus tard, le plus haut niveau mondial sous la houlette de Renaud Longuèvre. « Ce (dimanche) soir, après une vie hors du commun, Reinhard Janik nous a quittés. Plus qu'un entraîneur, c'était un pilier qui nous a guidés dans nos vies. Il nous a enseigné le respect, la motivation, la confiance en soi, le travail et la rigueur. Nous sommes à jamais redevables », a écrit Doucouré en hommage sur les réseaux sociaux.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles