La bourse est fermée
  • Dow Jones

    31 270,09
    -121,43 (-0,39 %)
     
  • Nasdaq

    12 997,75
    -361,04 (-2,70 %)
     
  • Nikkei 225

    29 559,10
    +150,93 (+0,51 %)
     
  • EUR/USD

    1,2071
    -0,0016 (-0,13 %)
     
  • HANG SENG

    29 880,42
    +784,56 (+2,70 %)
     
  • BTC-EUR

    42 415,41
    +2 503,39 (+6,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 023,72
    +35,62 (+3,61 %)
     
  • S&P 500

    3 819,72
    -50,57 (-1,31 %)
     

AstraZeneca s'attend à une accélération de sa croissance, en plus du vaccin

·2 min de lecture

Le groupe pharmaceutique anglo-suédois AstraZeneca s'attend à une bonne année 2021, grâce au vaccin mais aussi à ses autres activités.

Le laboratoire AstraZeneca s'attend à une accélération de la croissance de ses résultats en 2021 après des ventes de médicaments qui ont dépassé les attentes des analystes au quatrième trimestre, le large éventail de traitements du fabricant de vaccins ayant contribué à amortir l'impact sur l'activité de la pandémie de coronavirus. L'année 2020 s'est révélée cruciale pour le groupe pharmaceutique anglo-suédois, qui s'est associé à l'université d'Oxford pour développer un vaccin contre le COVID-19 et conclut la plus grosse opération de son histoire en acquérant l'américain Alexion pour 39 milliards de dollars.

Pas de profit sur le vaccin anti-covid pendant la pandémie

AstraZeneca vise cette année une hausse de son chiffre d'affaires comprise à l'intérieur d'une fourchette de 10 à 15% ("low teens percentage") et une accélération de la croissance de son principal résultat à 4,75-5,00 dollars par action (soit +18 à 24% contre +15% en 2020). Cette prévision de résultat est légèrement inférieure au consensus Eikon Refinitiv (5,10 dollars), ce qui n'a pas empêché le titre d'afficher une progression de près de 2% dans la matinée. Le groupe a précisé que cette prévision ne tenait pas compte de l'impact de son vaccin contre le COVID-19 et qu'il ferait un point précis à ce sujet lors de sa publication des comptes du premier trimestre. Le groupe s'est engagé à ne pas réaliser de profit sur ce vaccin pendant la durée de la pandémie. Même si l'attention du public se focalise actuellement sur les vaccins contre le COVID-19, les autres activités stratégiques du groupe - les pathologies cardiaques, rénales et le diabète en particulier - ont bien résisté à la conjoncture. Au 4e trimestre, les ventes de médicaments ont été légèrement supérieures au consensus réalisé par la société tandis que le bénéfice de 1,07 dollar par action s'est révélé conforme aux attentes.

(Avec Reuters)

Retrouvez cet article sur challenges.fr

A lire aussi