Marchés français ouverture 5 h 19 min
  • Dow Jones

    33 815,90
    -321,41 (-0,94 %)
     
  • Nasdaq

    13 818,41
    -131,81 (-0,94 %)
     
  • Nikkei 225

    28 986,66
    -201,51 (-0,69 %)
     
  • EUR/USD

    1,2026
    +0,0009 (+0,07 %)
     
  • HANG SENG

    28 798,45
    +43,11 (+0,15 %)
     
  • BTC-EUR

    42 297,24
    -2 964,54 (-6,55 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 163,48
    -79,58 (-6,40 %)
     
  • S&P 500

    4 134,98
    -38,44 (-0,92 %)
     

AstraZeneca: l'EMA juge que les caillots sanguins devraient être ajoutés aux effets secondaires rares

·2 min de lecture

L'Agence européenne des médicaments (EMA) a annoncé mercredi avoir découvert un possible lien entre le vaccin d'AstraZeneca contre le COVID-19 et de très rares cas de caillots sanguins associés à des faibles taux de plaquettes.

L'Agence européenne des médicaments (EMA) a estimé mercredi que les caillots sanguins devraient être répertoriés comme effet secondaire "très rare" du vaccin AstraZeneca contre le Covid-19.

L'EMA a établi "", a déclaré l'agence basée à Amsterdam dans un communiqué. Cette association de cas de thromboses et thrombocytopénie devrait être enregistrée comme un "très rare effet indésirable" du vaccin, a déclaré l'agence lors d'une conférence de presse, tout en réaffirmant que la balance bénéfices-risques générale du vaccin du laboratoire anglo-suédois reste largement favorable. L'EMA précise que les études de pharmacovigilance vont se poursuivre et qu'elle prendra toute décision nécessaire au fur et à mesure de l'analyse des nouvelles données.

Pas de facteur à risque spécifique

L'Agence européenne des médicaments (EMA) n'a pas identifié mercredi de facteur de risque spécifique concernant le vaccin AstraZeneca, estimant qu'une explication "plausible" à des cas rares de caillots sanguins pourrait être une réponse immunitaire.

"Des facteurs de risque spécifiques tels que l'âge, le sexe ou les antécédents médicaux n'ont pas pu être confirmés car les événements rares sont observés à tous les âges", a déclaré la directrice exécutive de l'EMA, Emer Cooke, lors d'une visioconférence.

Plusieurs pays européens ont suspendu l'utilisation du vaccin du laboratoire anglo-suédois AstraZeneca en raison de signalements de caillots sanguins parmi les personnes vaccinées.

Le régulateur européen avait précédemment assuré que le vaccin n'était pas lié à un risque plus élevé de caillots sanguins, indiquant cependant ne pas pouvoir "exclure définitivement" un lien avec des troubles de la coagulation rares.

Les ministres de la Santé de l'Union européenne doivent se réunir par visioconférence à partir de 16H00 GMT pour examiner les conclusions de l'EMA.

19 morts sur 79 signalements de caillots sanguins au Royaume-Uni

Les autorités sanitaires britanniques ont indiqué mercredi avoir constaté 19 dé[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi