La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 852,13
    +74,37 (+0,21 %)
     
  • Nasdaq

    13 442,12
    -310,12 (-2,26 %)
     
  • Nikkei 225

    29 518,34
    +160,52 (+0,55 %)
     
  • EUR/USD

    1,2148
    -0,0021 (-0,17 %)
     
  • HANG SENG

    28 595,66
    -14,99 (-0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    46 614,23
    -1 121,35 (-2,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 511,75
    -49,55 (-3,17 %)
     
  • S&P 500

    4 201,27
    -31,33 (-0,74 %)
     

Assurance vie : quels revenus déclarer aux impôts ?

Benoît LETY
·1 min de lecture
Paperasse
Paperasse

Quels revenus sont imposés ?

A l’image du Plan d'épargne en actions, l’assurance vie constitue une enveloppe fiscale. Tant que vous n’effectuez pas de retraits, ou des « rachats » dans le jargon, vous n’avez rien à déclarer ! Ainsi, contrairement aux intérêts des livrets bancaires fiscalisés, ni la rémunération 2020 de votre fonds en euros ni les éventuels gains sur vos supports en unités de compte n’ont à figurer sur votre déclaration de revenus.

Ça se complique en cas de rachat en 2020, qu'il soit partiel ou total : le Trésor public taxe les gains tirés de l'assurance vie au moment du retrait. Pour calculer l'impôt sur le revenu, le fisc va séparer dépôts et plus-values. Pour un rachat unique et total, la plus-value imposable correspond à la différence entre la somme des versements, depuis l'ouverture de votre contrat, et sa valeur finale, au moment de la clôture. Pour un rachat partiel, vous êtes imposé sur la part de la plus-value comprise dans le montant retiré, au prorata (1). Bien entendu, en cas de moins-value, vous n’aurez aucun impôt à payer !

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Impôts : quels revenus déclarer pour un enfant majeur rattaché ?
- Epargne salariale : « Il n'y a pas de scandale, mais… »
- Prêt immobilier : taux au beau fixe, conditions mitigées et délais dans le brouillard