La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 937,55
    -116,39 (-0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,0806
    -0,0105 (-0,96 %)
     
  • Gold future

    1 878,70
    -52,10 (-2,70 %)
     
  • BTC-EUR

    21 639,79
    -571,76 (-2,57 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,15
    -1,71 (-0,32 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,24
    -2,64 (-3,48 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 020,51
    -180,31 (-1,48 %)
     
  • S&P 500

    4 139,70
    -40,06 (-0,96 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2050
    -0,0179 (-1,46 %)
     

Assurance vie : l'Afer rebondit au-dessus des 2%

Afer
Afer

2,01%. L'an passé, les fonds en euros « classiques » dépassant la barre symbolique des 2% se comptaient sur les doigts de la main. Pire, ils n'étaient que deux : Garance et MACSF. L'Afer figurait tout de même dans le lot des poursuivants servant un très bon taux, à 1,70%, juste derrière Gaipare ou Monceau Assurances.

Cette année, à la vue des premiers taux annoncés, les assureurs rémunérant leur fonds en euros à plus de 2% pour les intérêts de l'année 2022 seront bien plus nombreux : Garance, Maaf, GMF, La France Mutualiste, MACSF ou la Matmut ont déjà dévoilé un rendement (1) supérieur à la barre très symbolique de 2%. Une barre d'autant plus symbolique que le taux du Livret A est à 2%, même si la rémunération de l'année passée est moindre (1,375% net très exactement).

Afer : un bond de 1,70% à 2,01%

Le fonds en euros de l'Afer rejoint donc les assureurs cités ci-dessus parmi les rendements de plus de 2%, d'un cheveu, avec un taux à 2,01%, avant les prélèvements sociaux et fiscaux pesant potentiellement sur les rendements de l'assurance vie. Une augmentation de 0,31 point, donc, par rapport à l'an passé.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Crédit immobilier : pourquoi les courtiers n'ont pas dit leur dernier mot
- Stage : ce que vous allez gagner en plus en 2023
- Livret d'épargne populaire : combien d'intérêts mon LEP devait me rapporter en 2022 ?