Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 315,24
    +328,84 (+0,87 %)
     
  • Nasdaq

    15 487,05
    +205,04 (+1,34 %)
     
  • Nikkei 225

    37 438,61
    +370,26 (+1,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,0655
    -0,0006 (-0,05 %)
     
  • HANG SENG

    16 511,69
    +287,55 (+1,77 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 204,92
    +1 453,17 (+2,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 401,65
    -4,35 (-0,31 %)
     
  • S&P 500

    5 021,25
    +54,02 (+1,09 %)
     

Assurance vie : Caisse d'Epargne, La Banque Postale... d'étonnants rebonds pour les taux 2022

Crédit Mutuel
Crédit Mutuel

« +1 point sur les fonds en euros de l'ensemble de leurs contrats d'assurance vie et de retraite individuelle » : à l'échelle d'un réseau de la taille du Crédit Mutuel, cette annonce n'a rien d'anodin. Les contrats gérés par Assurances Crédit Mutuel (ACM) - qui couvre les contrats du CIC et de tout le réseau Crédit Mutuel, sauf Bretagne et Sud-Ouest - servent en moyenne 2,30% selon ce communiqué, et surtout un minimum (1) de 2,10% pour le contrat phare et grand public Plan Assurance Vie Essentiel. C'est mieux que l'Afer, la célèbre association d'épargnants, qui livre 2,01% en 2022 sur son fonds en euros. Même rebond spectaculaire pour BNP Paribas Cardif, chez qui les rendements remontent de 0,90 point.

De bonnes performances aussi sur les vieux contrats ?

Que cachent ces bonnes performances ? Certaines compagnies d'assurance ont en effet pour habitude de soigner les rendements des nouveaux contrats pour délaisser les plus anciens, souscrits par les clients voici de nombreuses années et désormais fermés à la commercialisation.

PUBLICITÉ

Quel sort La Banque Postale réserve aux épargnants détenant toujours son ancien contrat phare Vivaccio ? 1,30%. « Pour mémoire, le contrat Vivaccio a été fermé à la commercialisation début novembre », comme le rappelle la banque : « Les clients titulaires qui le souhaitaient ont pu (et peuvent toujours) transférer sans frais leur contrat vers Cachemire 2 Série 2 ». La particularité de ce nouveau contrat est de mettre en avant la gestion pilotée.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Compte dans le rouge : faut-il éponger le découvert avec votre livret A ?
- Inflation : une bonne et une mauvaise nouvelle pour votre budget
- Prix de l'électricité : « un défi d'ampleur attend les ménages face à la hausse des coûts énergétiques »