Marchés français ouverture 4 h 49 min
  • Dow Jones

    32 832,54
    +29,04 (+0,09 %)
     
  • Nasdaq

    12 644,46
    -13,14 (-0,10 %)
     
  • Nikkei 225

    27 982,53
    -266,71 (-0,94 %)
     
  • EUR/USD

    1,0194
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    19 858,58
    -187,19 (-0,93 %)
     
  • BTC-EUR

    23 303,45
    +356,36 (+1,55 %)
     
  • CMC Crypto 200

    554,38
    +11,50 (+2,12 %)
     
  • S&P 500

    4 140,06
    -5,13 (-0,12 %)
     

Assurance vie : acheter des actions, un bon plan ?

·1 min de lecture
Assurance vie : acheter des actions, un bon plan ?

Best-seller de l’épargne, l’assurance vie va-t-elle finir par remplacer le compte-titres et le Plan d’épargne en actions (PEA) ? Ces deux supports purement boursiers sont en effet délaissés par les épargnants. Alors qu’en 2009, 13% des ménages possédaient l'un ou l'autre, ils ne sont désormais plus que 6%, selon l’Autorité des marchés financiers. A l’opposé, les investissements boursiers dans le cadre d’une assurance vie progressent : 12% des épargnants détiennent des unités de comptes (fonds actions, fonds obligataires, actions en direct, trackers…), contre seulement 7% en 2009.

Les assureurs et courtiers en assurance vie accompagnent et soutiennent cette tendance, en limitant l’accès à leurs fonds euros, mais aussi en diversifiant les supports d’investissement proposés. Ainsi, ces dernières années, les titres vifs – l’achat en direct d’actions de sociétés cotées en bourse - ont fait leur entrée dans les assurances vie en ligne. En 2011, Altaprofits, avec son contrat Titres@Vie assuré par SwissLife, a été l’un des précurseurs. Mais ces derniers mois, le mouvement semble s'accélérer.

Lire la suite sur MoneyVox

Voir également
- Frais plafonnés du PEA : de nombreuses banques hors des clous
- Encadrement des loyers : les réponses aux 6 questions fréquentes
- Voiture, train… Ces mesures écolos et bonnes pour votre pouvoir d'achat acceptées par Macron

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles