Marchés français ouverture 5 h 58 min
  • Dow Jones

    33 876,97
    +586,89 (+1,76 %)
     
  • Nasdaq

    14 141,48
    +111,10 (+0,79 %)
     
  • Nikkei 225

    28 682,32
    +671,39 (+2,40 %)
     
  • EUR/USD

    1,1912
    -0,0013 (-0,11 %)
     
  • HANG SENG

    28 489,00
    -312,27 (-1,08 %)
     
  • BTC-EUR

    26 715,29
    -3 383,16 (-11,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    766,57
    -83,77 (-9,85 %)
     
  • S&P 500

    4 224,79
    +58,34 (+1,40 %)
     

Assurance santé : ce contrat qui promet de réduire vos primes en vous regroupant vaut-il le coup ?

·1 min de lecture

“Pousser la mutualisation à son plus haut niveau” : l’objectif de la complémentaire santé Kovers est ambitieux. Sa nouvelle offre “Tribu” permet aux assurés de créer des “cellules” capables, sur le papier, de générer de substantielles économies. Le particulier est en mesure d’y faire adhérer toute personne “avec qui il entretient un lien social fort”, qu’il s’agisse des parents, enfants, mais aussi grands-parents, neveux, cousins, beaux-parents, petits-enfants, ou encore assistante maternelle et même employés à domicile. Le cercle des ayants droit potentiels n’est donc pas aussi restreint que celui proposé par le reste des assureurs. Chaque membre dispose évidemment de la liberté de choisir l’un des 5 contrats proposés.

Les économies promises grâce à cette mutualisation sont alléchantes : entre 10 et 25% par rapport à un contrat classique de Kovers. Une famille monoparentale composée d’un actif et d’un enfant paierait environ 80 euros par mois avec une formule intermédiaire, générant ainsi 20 euros de ristourne. Un couple de retraités (depuis 15 ans) économiserait plus de 70 euros par mois. Mieux : le troisième enfant, mais aussi les suivants, seront toujours couverts gratuitement par le biais de “Tribu”. Outre les groupes familiaux nombreux, les couples aidants et aidés forment la deuxième cible de cette offre. “Nous mettons en place une tarification collective à l’échelle nationale, souligne ainsi Julien Mouchet, directeur général de Kovers. On se rend compte que l’assurance (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Attention au vol à la fiente de pigeon
Une société de maintenance d’équipement est-elle toujours fautive en cas d’accident ?
Le "Monsieur Cuisine Connect" de Lidl au cœur d’une arnaque sur Facebook
Plan épargne logement : les ouvertures de PEL bientôt mieux contrôlées
Droits de succession : paiement différé ou fractionné, vos solutions en cas de difficultés financières

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles