La bourse est fermée

Assurance, mutuelle, prévoyance… Quel retour sur cotisations selon le type de complémentaire santé ?

C’est l’indicateur à regarder pour comprendre où vont vos cotisations. Les charges de gestion des complémentaires santé - c’est à dire l’argent collecté finançant l'activité globale de l’organisme, hors remboursement des prestations de santé -, s’élèvent en 2018 à 21% des cotisations hors taxe en moyenne selon une étude publiée par la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees). Une proportion identique à celle constatée en 2017. Ainsi, Sur 100 euros cotisés, 79 euros sont reversés à l’assuré sous forme de remboursements. Les 21 autres sont utilisés pour les frais de gestion.

Ces derniers comprennent les frais de gestion des sinistres, les frais “d’acquisition” de nouveaux clients ainsi que les frais d’administration. La nature des établissements fait varier le montant des charges de gestion. Les assurances ponctionnent ainsi 22% des cotisations à ce titre, contre seulement 20% pour les mutuelles. Finalement, ce sont les instituts de prévoyance qui offrent le meilleur retour sur cotisations avec seulement 16% de charges de gestion.

“Cette hiérarchie s’explique d’abord par le poids du collectif dans le portefeuille des organismes. En effet, les charges de gestion des contrats collectifs sont en moyenne plus faibles que celles des contrats individuels”, analyse la Drees. Les couvertures collectives redistribuent 82% des cotisations à leurs assurés, contre seulement 78% pour les contrats individuels. Pire : seulement 75% des cotisations d’assurance individuelle sont redistribuées, soit le taux le plus bas observé en 2018. A l’inverse, les mutuelles et les prévoyances collectives dont bénéficient les salariés n’imposent respectivement que 17% et 16% de frais de gestion.

>> Notre service - Faites des économies en testant notre comparateur d’Assurances Santé

En 7 ans, la part des charges de gestion a augmenté

Enfin, la part des charges de gestion est aussi fonction de la taille de l’organisme. “Parmi les 100 plus grands organismes, 42 % d’entre

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Jean-Pierre Farandou : le nouveau patron de la SNCF fera-t-il le poids ?
Grève à la RATP : le nombre d'arrêts maladie explose depuis le début de la mobilisation
Microentreprise : créer sa boîte quand on est retraité
Grand Est : faut-il fermer un des quatre aéroports de la région ?
Le "chief freelance officer", un métier d'avenir ?