La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 046,78
    -153,89 (-0,45 %)
     
  • Nasdaq

    13 886,18
    -166,16 (-1,18 %)
     
  • Nikkei 225

    29 685,37
    +2,00 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,2041
    +0,0061 (+0,51 %)
     
  • HANG SENG

    29 106,15
    +136,44 (+0,47 %)
     
  • BTC-EUR

    46 127,62
    -169,00 (-0,37 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 255,12
    -43,84 (-3,37 %)
     
  • S&P 500

    4 157,40
    -28,07 (-0,67 %)
     

Assurance : la Macif veut devenir le mutualiste français n°1, 1.000 recrutements prévus

·1 min de lecture

L'assureur Macif affiche ses ambitions. Dans le cadre du groupe Aéma, il compte bien devenir le n°1 français, devant ses concurrents Vyv et Covéa, au sein de l'univers des assureurs mutualistes. "Ma (P)référence", son plan stratégique 2021-2023, vise à renforcer son image de marque pour gagner des parts de marché. Parmi ses priorités, la Macif ambitionne de devenir "le numéro 1 de la relation client", en simplifiant sa distribution pour la rendre plus efficace et en refondant son système d'information. Tous les sociétaires devront pouvoir utiliser un site, une application ou un numéro d'appel unique.

L'assureur prévoit en outre de recruter 1.000 nouveaux salariés en 2021, dont 200 jeunes en alternance, sur les 10.000 que compte aujourd'hui l'entité. Aéma, le groupe né en janvier du rapprochement de la Macif et d'Aésio, vise à devenir le "leader" du monde mutualiste. Pour atteindre ces objectifs, la Macif va mettre 450 millions d'euros sur la table, contre 500 millions dans le précédent plan 2016-2020, et vise une production brute de plus de deux millions de contrats chaque année. D'ici à 2023, la Macif souhaite ainsi accompagner plus de 5,75 millions de sociétaires, soit une croissance supérieure à 4% par rapport à aujourd'hui.

>> A lire aussi - Maif, SMA, Macif... les salariés de l'assurance notent leurs employeurs

Concernant la solvabilité, actuellement à 220%, la Macif se donne un objectif de 200%. Ce recul de la solvabilité s'explique par l'intégration d'Aviva France, pour (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le CSA met en demeure Canal+ sur ses obligations de financement
Le Danemark va continuer à suspendre le vaccin AstraZeneca
Vaccin Covid-19 : le coût colossal du retard de la vaccination dans l’UE, selon Euler Hermès
La note salée du Brexit pour les producteurs de viande du Royaume-Uni
Ouïghours : Nike très critiqué en Chine, des acteurs connus coupent les ponts avec la marque !